conseils-et-astuces.fr
Image default
Finance / Epargne / Fiscalité

Entrepreneurs : Nos astuces pour bénéficier d’un financement rapide

Notez cet article

Pour faciliter les prises d’initiative de nombreuses entreprises, les prêts personnels et micro-crédits sont parmi les solutions les plus sollicitées. Avec des échéances pouvant courir sur 5 années et avec des taux à 5%, c’est la solution de financement la plus rapide et la plus profitable. En période de confinement, les TPME peuvent également s’orienter vers les associations de micro-crédits, pour des prêts de secours.

Les comparateurs : Sources fiables de prêts rapides

Pour toutes créations d’entreprises ou sociétés se trouvant en difficultés financières, avec un fond de trésorerie limité pour financer ses futurs projets, le micro-crédit aux entreprises apparaît comme l’une des solutions les plus sollicitées. Et dans cette optique, il est offert la possibilité de s’orienter vers tous les organismes bancaires.

C’est alors dans cette logique de recherche d’un micro-crédit adéquat aux entrepreneurs, aux travailleurs indépendants, que les comparateurs de prêts se veulent les plus pratiques et les plus fiables. Comme le veut le prêt personnel, le micro-crédit professionnel peut également être évoqué en prêt rapide 24h. Attention toutefois, il ne s’agit que d’une simple dénomination. C’est un premier retour, une parole donnée, par l’organisme bancaire, mais qui ne fait pas foi ou de garantie d’obtenir cette source de financement. Le prêt est souvent versé sous deux semaines, après avoir apporté toutes les pièces justificatives nécessaires.

Pour les offres accordées aux entreprises, le montant de ces prêts peut être évalué de 500€ à près de 10 000€, et selon des échéances stipulées dans le contrat d’emprunt. La durée de remboursement est modulable, mais une fois encore, votre dossier complété aura une incidence sur le nombre de mensualités, ainsi que le TAEG fixe ou variable. Auprès des associations de micro-crédits aux entreprises, telles que l’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique), les plafonds sont fixes, avec un TAEG de 5% minimum. Auprès des groupes privés, et des comparateurs en ligne, les entrepreneurs peuvent profiter d’emprunts plus avantageux.

Des prêts de secours en période de Coronavirus

Les entreprises vivent sans doute l’une des années les plus terribles pour leur économie. Avec la période de confinement décrétée le 16 mars 2020, pour faire face à la propagation de l’épidémie Covid-19, les entrepreneurs se retrouvent à devoir déclarer leurs charges, payer leurs salariés en chômage partiel, sans pouvoir perpétuer leur activité. Alors certes, les aides de l’État garantissent une annulation des charges entrepreneuriales, le remboursement à 84% des revenus versés aux employés en chômage partiel ou encore des échéances supplémentaires dans le remboursement de leur emprunt en cours.

Mais le besoin d’un financement rapide peut également s’avérer des plus précieux en cette période de confinement. Il est alors présenté par l’Adie, sous l’égide notamment de la FNAM (Fédération nationale des associations de micro-crédits) le recours à des prêts de secours. Par l’intermédiaire de son directeur, Abderrahmane Salhi, il est permis à toutes les entreprises de profiter d’un financement rapide, avec des échéances pouvant courir sur les 24 prochains mois. Cette aide est également destinée à la création d’entreprise de toute nature. Des engagements solidaires, pour des prêts rapides, un financement essentiel, à la survie de nombreux entrepreneurs français.