conseils-et-astuces.fr
Image default
Vie Pratique

Garantie vol : comment ça marche ?

L’assurance multirisque de mon habitation prévoit, a priori, une « garantie vol ». Voici quel est son fonctionnement.

Pour savoir quels types de vol sont couverts par la garantie, il faut que je regarde dans mon contrat. Généralement, je peux être indemnisé pour les vols commis :

  • Par effraction (la porte d’entrée ou les carreaux d’une vitre ont été brisés) ou en cas d’escalade du bâtiment,
  • Après une introduction clandestine dans mon habitation (même si je suis présent),
  • Avec usage de fausses clés, vraies clés volées ou perdues, crochetage,
  • Avec menaces ou violences,
  • Par une personne employée dans mon logement (homme/femme de ménage, baby-sitter…).

Si les voleurs se sont introduits par une de ces manières-là, la garantie vol couvre non seulement le vol de mes objets, mais également les actes de vandalisme (destruction ou dégradation de mes biens).

Les biens concernés

Les biens qui peuvent être indemnisés par une garantie vol sont les suivants :

  • Le « mobilier courant » : les meubles, les vêtements, le linge, les appareils ménagers…
  • Les objets de valeur : les bijoux, les tableaux, les tapisseries…
  • Les objets sensibles : l’écran de télévision, les appareils photo, les ordinateurs…

A noter : dans la plupart des contrats, les biens que j’ai loués ou que l’on m’a prêtés sont pris en compte.

Exclusions de la garantie

Ma garantie vol pourra être limitée ou annulée dans ces conditions :

  • Si je me suis absenté(e) trop longtemps (selon le contrat, entre 30 et 90 jours au cours d’une année),
  • Si je n’ai pas respecté les mesures de prévention prévues par mon contrat (par exemple, si je n’ai pas fermé les verrous de ma porte d’entrée),
  • Si le cambriolage a eu lieu dans une partie de mon logement qui n’est pas assuré (par exemple, la cave de ma maison, le garage, la terrasse…),
  • Si le vol a été commis par un membre de ma famille (eh oui !), ou avec sa complicité…

L’indemnisation

Pour obtenir mon indemnisation, je dois bien respecter ces démarches :

  • Déposer plainte au commissariat ou à la gendarmerie 48 heures après avoir pris connaissance du vol,
  • Déclarer le cambriolage à mon assureur, dans les deux jours ouvrés, de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception. Je pense à préciser mes coordonnées, le numéro de mon contrat d’assurance et les coordonnées des éventuelles victimes.
  • Joindre à mon assureur : une liste énumérant les objets perdus ou endommagés et précisant leur valeur ; des preuves de l’existence de ces biens et de leur valeur (factures, photos…) ; le récépissé du dépôt de plainte.
  • Un expert sera envoyé chez moi par mon assureur pour vérifier les circonstances du vol et évaluer les dommages.

Attention : avant d’effectuer des réparations (par exemple le changement de ma serrure), j’en parle au préalable à mon assureur. Il ne faut pas détruire les preuves du cambriolage avant que l’expert ne soit passé !

Partager Tweeter Envoyer Partager

  • Immobilier
  • Assurance
  • Propriétaire
  • Locataire
  • Famille

A lire aussi

Comment ouvrir un compte bancaire en Chine ?

Irene

De vrais billets dans des boîtes de Monopoly !

Irene

Où partir pour passer Noël au soleil ?

Irene