conseils-et-astuces.fr
Image default
Vie Pratique

Retraite complémentaire Arrco-Agirc et activité : peut-on cumuler les deux ?

Une fois à la retraite, je peux reprendre un travail, et bénéficier à la fois d’une rémunération salariale et de mes pensions de retraite. Cela est vrai pour la pension de base comme pour les pensions complémentaires Arrco et Agirc. Explications.

Salarié du privé, je cotise obligatoirement pour la retraite de base de la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse), mais aussi pour la retraite complémentaire de l’Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés).

Si je suis cadre, je cotise en plus pour la retraite complémentaire de l’Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres).

Retraité, je reçois chaque mois ma pension de base et ma/mes pension(s) complémentaire(s) obligatoires.

Cumuler emploi et retraites complémentaires

Le cumul emploi / retraites complémentaires Arrco-Agirc obéit aux mêmes règles que le cumul emploi / retraite de base du régime général.

Une fois à la retraite, je peux reprendre une activité rémunérée, et donc cumuler mes pensions de retraite avec mon nouveau salaire. Toutefois, ma pension de retraite totale (retraite de base + retraites complémentaires obligatoires) peut être minorée dans certains cas (voir plus bas).

Je peux commencer un nouveau travail dès que je suis à la retraite. Seule exception : pour reprendre un travail auprès de mon dernier employeur, je dois attendre au moins six mois après la liquidation de ma pension de retraite (le moment où mes droits à la retraite sont transformés en pension).

Je peux reprendre un travail chez mon ancien employeur six mois après la liquidation de ma pension de retraite.

Mes pensions de retraite ne subissent aucune minoration si :

  • j’ai atteint l’âge légal de départ à la retraite (dépendant de mon année de naissance) et je bénéficie d’une retraite à taux plein,
  • j’exerce une activité artistique, une activité littéraire, une activité scientifique, un mandat d’élu local ou encore le métier d’exploitant de gîte ou de chambre d’hôtes en milieu rural.

Si je ne valide pas l’une de ces conditions, mes pensions de retraite sont réduites afin que la somme de mon salaire et de mes pensions ne dépasse pas le plus important de ces deux montants :

  • le dernier salaire professionnel que j’ai perçu avant mon départ à la retraite,
  • 1,6 fois le Smic, soit 2332,03 euros en 2015.

Est-ce que je cotise pour ma retraite… une fois à la retraite ?

Retraité, je reste redevable des cotisations retraite et chômage lorsque je travaille, comme n’importe quel autre actif.

Si je suis parti à la retraite à partir du 1er janvier 2015, les cotisations vieillesse versées dans le cadre de mon nouveau travail ne me permettent pas d’acquérir de nouveaux droits à la retraite.

Dans le cas où je suis parti à la retraite avant 2015, les cotisations vieillesse versées dans le cadre mon nouvel emploi me font bénéficier de nouveaux droits, mais uniquement pour une caisse de retraite ne me versant pour l’instant aucune pension.

A lire aussi

Quels sont les avantages de déclarer mes revenus en ligne ?

Irene

Obsèques : le carton des cercueils écolo

Irene

A quoi correspond le coût de ma carte bancaire ?

Irene