conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Causes du rhume : définition, cause, symptômes, traitement

Le rhume est une infection virale courante des voies respiratoires supérieures. Bien que beaucoup de gens pensent qu’ils peuvent attraper un rhume à cause du froid en hiver, cela n’est qu’une idée reçue – vous ne serez pas contaminé par le mauvais temps. Le véritable coupable : un virus ! Malheureusement, il en existe plus de 200. Parmi les virus connus, la plupart d’entre eux peuvent être classés dans quelques groupes de virus humains, y compris les rhinovirus, cornoavirus, adenoviridae et virus parainfluenza. D’autres responsables ont été remarqués parmi d’autres, comme le virus respiratoire syncytial. De nombreux virus restent encore à identifier par les sciences modernes.

Rhinovirus humain (HRV)

Ce groupe de virus est de loin la cause de rhumes la plus répandue (elle représente environ 30 à 35 pour cent des rhumes), et il est extrêmement contagieux. Néanmoins, les rhinovirus entraînent rarement des conséquences graves pour la santé. Les rhinovirus (il en existe plus de 100 variétés) ont tendance à se propager en automne, ainsi que pendant le printemps et l’été. Des études récentes ont prouvé que le virus HRV manipule les gènes et que c’est cette manipulation qui entraîne une réponse exagérée de la part du système immunitaire, donnant lieu à l’un des symptômes les plus pénibles du rhume. Ces informations ont permis aux chercheurs scientifiques de réaliser des progrès considérables en matière de lutte contre le rhume.

Coronavirus

Bien qu’il existe au total une trentaine de variétés de coronavirus, seulement trois ou quatre de ces variétés affectent les humains. Après les rhinoviruses, ce groupe de virus est la deuxième cause la plus courante du rhume. Le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est également causé par une sorte de coronavirus, bien que cette sorte ne soit pas la même que celle qui cause le rhume.

Le virus parainfluenza (HPIV) et le virus respiratoire syncytial (RSV)

Ces deux groupes de virus entraînent de légères infections chez les adultes, mais les enfants peuvent contracter des infections des voies respiratoires inférieures plus graves. Ces deux groupes affectent souvent les jeunes enfants. Par exemple, une sorte de HPIV, le virus HPIV-1, entraîne une toux sévère chez les enfants. Les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli présentent un risque de complication, pouvant entraîner une pneumonie ou une bronchite. Il en va de même pour les adenoviridae et, à nouveau, il existe de nombreuses variétés.

Virus non identifiés

Entre 30 et 50 pour cent des rhumes chez les adultes présentent des causes non identifiées, bien qu’ils soient souvent considérés comme étant d’origine virale. D’après les experts, ces virus non identifiés causeraient également des rhumes chez les enfants.

A lire aussi

Calcul de la vessie Le mauvais, le laid et le bon : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le pityriasis versicolor : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Insuffisance placentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene