conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Tomodensitométrie : définition, cause, symptômes, traitement

Une tomodensitométrie (ou, familièrement scanner ) est une série d’images radiologiques de votre corps en coupe transversale. La tomodensitométrie est utilisée pour examiner vos os et tissus mous afin de détecter d’éventuelles détériorations ou anomalies. Souvent, ces images peuvent être combinées pour créer une image en 3D de votre corps.

Une tomodensitométrie peut aider votre médecin à :

  • diagnostiquer des infections et des fractures
  • identifier des masses et tumeurs (y compris des cancers)
  • étudier vos vaisseaux sanguins et autres structures internes

Ce test est très peu invasif et peut être réalisé rapidement.

Interventions

Votre médecin peut vous administrer un colorant spécial appelé liquide de contraste pour rendre les structures telles que les vaisseaux sanguins et intestins plus visibles sur les images radiologiques. Il se peut que vous deviez boire un liquide contenant le liquide de contraste, ou celui-ci pourra être injecté dans votre bras ou administré par votre rectum via un lavement, en fonction de la partie de votre corps à examiner. Le médecin pourra vous demander de ne rien manger ou boire pendant les quatre à six heures précédant le test si un liquide de contraste est utilisé.

Lorsque le moment sera venu d’effectuer la tomodensitométrie, le personnel médical vous demandera d’enfiler une chemise d’hôpital et de retirer vos bijoux (le métal interfère avec les résultats des images). Votre médecin vous demandera de vous allonger sur le dos sur une table qui glissera à l’intérieur du tomodensitomètre. Les rayons X de la machine tourneront autour de vous pour capturer des images.

Il est très important de rester immobile car tout mouvement peut rendre les images floues. Si un jeune enfant a besoin d’une tomodensitométrie, le médecin peut recommander l’administration d’un sédatif pour le tranquilliser. Le professionnel de la santé qui effectue la tomodensitométrie peut vous demander de retenir votre respiration pendant un court instant pendant le test pour éviter que votre poitrine ne bouge excessivement.

Risques

Les risques associés à cette procédure sont très faibles. La tomodensitométrie vous expose à un degré de rayonnements plus élevé qu’une radiographie normale, mais le risque de cancer causé par ces rayonnements est très faible si vous ne faites qu’une seule tomodensitométrie. Votre risque de cancer peut augmenter avec le temps si vous devez effectuer de multiples radios ou tomodensitométries.

Certaines personnes peuvent avoir une réaction allergique au liquide de contraste. Prévenez votre médecin si vous avez eu une telle réaction auparavant. La plupart des liquides de contraste contiennent de l’iode. Si vous êtes allergique à l’iode, l’administration d’un tel liquide pourra vous donner la nausée, provoquer des vomissements, vous faire éternuer, vous démanger ou vous donner de l’urticaire. Si vous devez vous faire administrer du liquide de contraste et si vous êtes allergique à l’iode, votre médecin peut vous administrer un médicament anti-allergique ou des stéroïdes pour contrer les effets secondaires éventuels.

Prévenez la personne qui effectue la tomodensitométrie si vous avez des difficultés pour respirer après avoir reçu le liquide de contraste. Dans de rares cas, le liquide de contraste peut déclencher une réaction allergique sévère appelée anaphylaxie qui resserre vos voies respiratoires.

Résultats

Un radiologue examinera les images prises pendant la tomodensitométrie et enverra un rapport à votre médecin. Les résultats sont considérés normaux si le radiologue ne trouve aucun caillot et aucune tumeur, fracture ou autre anomalie sur les images. Si le radiologue ou votre médecin trouve quoi que ce soit d’anormal sur votre tomodensitogramme, il se peut que vous deviez passer d’autres examens ou suivre d’autres traitements, en fonction de l’anomalie.

A lire aussi

L’hémorragie cérébrale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Vitesse de la conduction nerveuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage sanguin de la vitamine B12 : définition, cause, symptômes, traitement

Irene