conseils-et-astuces.fr
Image default
Vie Pratique

Déménagement : les astuces pour ne pas trop dépenser

Payer des déménageurs ou faire des allers-retours en voiture, acheter des cartons et des emballages… tout cela a un coût ! Pour ne pas se ruiner au moment de déménager, mieux vaut avoir en tête quelques astuces. Et demander une prime de déménagement.

Bien sûr, l’idéal pour réduire au maximum mes dépenses, est de réaliser le déménagement moi-même, avec l’aide de mes amis ou de ma famille.

Si je n’ai pas d’autre choix que de faire appel à des déménageurs professionnels, je pense à comparer les prix entre les différents prestataires. Je peux également faire des économies sur l’offre de déménagement elle-même : les déménageurs proposent en général plusieurs offres, dont le prix varie en fonction du nombre d’options incluses. En faisant moi-même mes cartons, par exemple, je pourrais sélectionner une offre de déménagement n’intégrant pas cette option.

Pour récolter des cartons gratuitement, je peux tenter ma chance auprès des commerçants et supermarchés de ma ville.

A noter : il vaut mieux vérifier qu’une assurance contre la détérioration des biens transportés est présente dans l’offre de déménagement.

Profiter du déménagement pour revendre le superflu

Le déménagement est le meilleur moment pour distinguer les meubles et objets dont j’ai besoin de ceux dont je peux me débarrasser. Plutôt que de jeter mes biens inutiles, pourquoi ne pas les revendre lors d’un vide-grenier ou sur un site de ventes entre particuliers ?

Si j’étais locataire du logement que je quitte, je peux éventuellement revendre au futur résident une partie de mes meubles.

La facture des déménageurs dépend des options choisies, mais également de la date du déménagement.

Attention : la date du déménagement influe sur les tarifs des déménageurs. La saison la plus onéreuse est l’été, entre mi-juin et mi-septembre. Si possible, j’essaie donc d’éviter cette période.

Par ailleurs, les déménagements coûtent généralement moins chers en semaine que le weekend.

Demander une prime de déménagement

Dernière astuce pour perdre le moins d’argent au moment du déménagement : toucher des aides financières !

Si je déménage à l’occasion de la naissance de mon troisième enfant (ou du quatrième, ou du cinquième…), je peux postuler à la prime de déménagement auprès de ma Caisse d’allocations familiales (Caf) ou de ma Mutuelle sociale agricole.

Le montant de cette prime est égal au coût réel de mon déménagement, dans certaines limites :

  • 974,90 euros au maximum si je déménage alors qu’est né ou va naître mon troisième enfant,
  • 1 056,15 euros s’il s’agit du 4e enfant,
  • 1137.39 euros pour le 5e enfant…

D’autres aides existent. Salarié, la convention collective de mon entreprise prévoit éventuellement le versement d’une prime de déménagement (qui peut être cumulée à celle de la Caf). Fonctionnaire, j’ai droit à une indemnité pour frais de changement de résidence, dont le montant varie en fonction de la distance entre mon ancien et mon nouveau logement.

Partager Tweeter Envoyer Partager

  • Famille
  • Auto
  • Vie de couple
  • Enfants

A lire aussi

Tout ce qu’il faut savoir sur les Loueurs de Meublé Non-Professionnel (LMNP)

Irene

Comment fonctionne le statut de conjoint salarié ?

Irene

Tour de France 2022 : quelles primes pour les cyclistes ?

Irene