conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Ablation d’une tumeur au sein (tumorectomie du sein)

L’ablation d’une tumeur au sein est l’opération chirurgicale d’une tumeur cancéreuse à l’intérieur du sein. On la nomme aussi tumorectomie du sein.

Elle est effectuée lorsque les résultats de biopsie montrent qu’une grosseur au sein est cancéreuse. L’objectif de l’opération est de retirer la tumeur et (généralement) certains tissus sains autour de la tumeur. L’inclusion de tissus sains aide le médecin à garantir que toutes les cellules cancéreuses ont été enlevées.

La Clinique Mayo déclare que les données montrent que la tumorectomie du sein est tout aussi efficace que la mastectomie aux stades précoces du cancer du sein (Clinique Mayo). La mastectomie est le retrait chirurgical complet du sein.

Motifs

L’ablation d’une tumeur au sein est pratiquée pour empêcher la tumeur cancéreuse de s’étendre à d’autres parties du corps. La capacité à effectuer une tumorectomie du sein dépend de la taille et du stade de la tumeur.

Beaucoup de médecins préfèrent cette méthode à la mastectomie. Elle permet de conserver davantage la forme du sein. Elle fournit de meilleures chances de conserver la symétrie des seins. Toutefois, une tumorectomie du sein risque de devoir être suivie d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie pour garantir que toutes les cellules cancéreuses sont tuées.

L’organisation Breastcancer.org partage les données suivantes concernant la part des femmes qui reçoivent une tumorectomie du sein par rapport à une mastectomie :

  • aux États-Unis, les femmes sont plus susceptibles de subir une mastectomie que celles d’autres pays.
  • Les mastectomies sont particulièrement courantes dans les États du Midwest et du sud des États-Unis.
  • Les tumorectomies du sein sont plus courantes dans les centres hospitaliers universitaires que dans les hôpitaux de proximité.
  • Les chirurgiens formés avant 1981 exécutent généralement davantage de mastectomies. Celles-ci représentaient le soin standard (Breastcancer.org).

Risques

Toutes les opérations comportent un risque de réaction allergique, d’hémorragie et d’infection.

Après une opération d’une tumeur au sein, il est possible que vous ressentiez un engourdissement dans le sein si les nerfs ont été touchés. Il est possible que vous connaissiez des changements dans la forme de votre sein. Il est possible qu’il vous faille quelque temps pour vous habituer à l’apparence de vos seins.

La région risque d’être sensible et temporairement gonflée après l’opération.

Si vous choisissez une tumorectomie du sein au lieu d’une mastectomie, il y a des chances que vous deviez subir une radiothérapie cinq fois par semaine pendant cinq à sept semaines après l’opération. Les effets secondaires de la radiation incluent la fatigue, les nausées et les vomissements.

Préparation

Avant l’opération, vous aurez plusieurs rendez-vous avec votre médecin. Vous y subirez des examens physiques et d’imagerie avec une radiographie ou une mammographie. L’objectif est de déterminer la taille et la forme de la tumeur.

Quelques jours avant l’opération, vous rencontrerez votre chirurgien. Au cours de cet entretien, informez votre chirurgien de toute allergie éventuelle et de tous les médicaments que vous prenez, y compris les médicaments et les compléments alimentaires sans ordonnance. Prévenez également à votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être.

Votre médecin vous conseillera probablement d’arrêter de prendre des médicaments qui fluidifient le sang jusqu’à une semaine avant l’opération. Ceci réduira votre risque d’hémorragie. Vous devrez également être à jeun et éviter les liquides huit à 12 heures avant l’opération.

Avant vos visites chez le médecin, préparez une liste de questions que vous souhaitez lui poser. Il est facile d’oublier des questions lorsqu’on se trouve dans une situation de stress. Vous pouvez amener avec vous un(e) ami(e) ou un membre de votre famille pour qu’il ou elle prenne des notes.

Le jour de l’opération, il est conseillé de venir accompagnée. La personne qui vous accompagne pourra vous apporter un soutien, vous aider à écouter toute instruction après l’opération et vous raccompagnera chez vous. Si personne n’est disponible pour rester avec vous, parlez à votre médecin pour voir quelles autres solutions sont possibles.

Interventions

Avant l’opération, vous devrez revêtir la chemise d’hôpital et recevoir une anesthésie. Si une anesthésie locale est pratiquée, il est possible qu’on vous donne un sédatif pour vous détendre durant l’ablation de la tumeur au sein. Si vous recevez une anesthésie générale, vous serez endormie pendant l’intégralité de la procédure.

Votre chirurgien commencera par localiser la tumeur. Au cours de la biopsie, votre chirurgien aura peut-être placé un marqueur métallique (ou une agrafe) près du site. Si c’est le cas, il ou elle utilisera ce fil fin pour localiser l’agrafe. Ce fil sert de guide au chirurgien jusqu’au bon endroit où pratiquer l’incision.

Le chirurgien ne se contentera pas de retirer la tumeur. Il ou elle retirera des cellules saines autour de la tumeur. Ceci garantit que l’intégralité de la tumeur est enlevée. La tumeur est ensuite envoyée au laboratoire pour analyse.

Durant l’opération, votre médecin pourra retirer des ganglions lymphatiques situés sous le bras en marge de votre sein. Ils seront analysés pour voir si le cancer s’est étendu.

Suite au retrait réussi de la tumeur et de tous ganglions lymphatiques, l’incision sera refermée avec des points puis bandée.

Suivi

Après la procédure, vous serez emmenée en salle de réveil. Vos signes vitaux seront surveillés pendant que vous vous réveillez après l’anesthésie.

Lorsque vous serez réveillée, attendez-vous à ressentir de la douleur dans la zone d’incision. On vous donnera des antalgiques.

Durant les semaines qui suivront l’opération, votre activité sera restreinte. La cicatrisation prend du temps. Il est important de suivre les instructions de votre médecin concernant les soins après l’opération.

Vous devrez prendre soin de l’incision chez vous. Les points pourront se dissoudre d’eux-mêmes ou bien seront retirés par votre médecin à une date ultérieure. Vous commencerez généralement une radiothérapie quelques semaines après une tumorectomie du sein.

En fonction de la taille de la tumeur retirée, vous pourrez choisir d’avoir une chirurgie de reconstruction mammaire. Cette reconstruction interviendra une fois que la radiothérapie sera terminée. Toutefois, la plupart des femmes n’ont pas besoin de reconstruction après ce type d’opération. Ceci est l’un des avantages de la tumorectomie du sein.

Si vous avez une tumeur de taille importante et si vous êtes inquiète concernant la symétrie de vos seins, consultez votre médecin concernant les différentes options qui s’offrent à vous avant l’opération. Votre chirurgien pourra recommander une mastectomie. Une mastectomie pourra également être recommandée si vous avez très peur d’une récidive du cancer si vous ne voulez pas de radiation.

Il est possible que vous deviez subir des interventions supplémentaires si l’intégralité de la tumeur n’a pas été enlevée au cours de l’opération initiale.

A lire aussi

Tomodensitométrie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Vaginite atrophique post-ménopausique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Chaud et froid : Sécurité en cas de c

Irene