conseils-et-astuces.fr
Image default
Non classé Santé / Médecine / Paramédical

Chaud et froid : Sécurité en cas de c

Si vous prévoyez de voyager en plein air, vous devez être préparé à rencontrer tous types de météorologie, allant des journées de pluie incessante aux journées sèches, et des températures les plus chaudes de la journée aux températures les plus froides de la nuit.

Le corps humain a une température normale située entre 36,6 °C et 37,2 °C. Pour stabiliser cette température sans l’aide de dispositifs de chaleur ou de refroidissement, l’environnement extérieur doit être aux alentours 27,7 °C. Les vêtements ne sont pas seulement une convention sociale, ce sont des outils de réchauffement nécessaires. Nous pouvons généralement ajouter des vêtements durant les mois plus froids et utiliser des ventilateurs ou la climatisation durant les mois plus chauds de façon à maintenir cette température corporelle saine.

Toutefois, dans certains cas, vous pouvez vous retrouver dans un environnement avec des températures extrêmes. Par conséquent, il est essentiel de savoir quels problèmes de santé vous pouvez rencontrer et comment remédier à tout problème lié à la température.

La chaleur

Premièrement, il est important de noter que le relevé de température d’un thermomètre n’est pas forcément la température dont vous devez vous soucier ; l’humidité relative d’un environnement peut grandement affecter ce que l’on appelle la température apparente ou la température que vous ressentez réellement. Si la température de l’air est à 29,5 °C, mais qu’il n’y a aucune humidité, vous pouvez avoir l’impression qu’il fait 25,5 °C, tandis que la même température de l’air dans un environnement avec 80 % d’humidité vous semblera comme étant à 36 °C.

Les températures environnementales élevées peuvent être dangereuses pour le corps humain. Entre 32 et 40 °C, des crampes de chaleur et un épuisement peuvent survenir. Entre 40 et 50 °C, l’épuisement lié à la chaleur est pratiquement assuré, et les activités doivent être considérablement limitées. Une température environnementale de plus de 50 °C a des chances d’entraîner un coup de chaleur.

Les maladies liées à la chaleur incluent :

  • épuisement dû à chaleur ;
  • coup de chaleur ;
  • crampes musculaires ;
  • œdème dû à la chaleur ;
  • évanouissement.

L’une des clés pour éviter toute maladie liée à la chaleur et de rester bien hydraté. Vous devez boire suffisamment de liquide de façon à ce que votre urine soit de couleur claire. Ne faites jamais confiance à votre soif pour savoir combien de liquide vous devez boire. Durant les périodes de perte intense de liquide (comme lorsque vous transpirez beaucoup), prenez garde de remplacer aussi les électrolytes. Assurez-vous de porter des vêtements appropriés à l’environnement ; des vêtements isolants inappropriés (à la température) peuvent rapidement provoquer une surchauffe de la personne

Le froid

Comme dans le cas de températures élevées, lorsque vous êtes dans des milieux à températures froides, ne faites pas non plus confiance aux relevés du thermomètre uniquement en ce qui concerne la température de l’air. Par exemple, la vitesse du vent et l’humidité corporelle externe peuvent provoquer un coup de froid qui change radicalement la vitesse de refroidissement du corps et la façon dont vous vous sentez. Par temps très froid, surtout en présence d’un facteur de refroidissement dû au vent, vous serez rapidement en hypothermie. Une chute en eau froide peut entraîner une hypothermie d’immersion.

Lorsque le corps descend en dessous de 36,6 °C, vous commencez à frissonner, votre fréquence cardiaque s’accélère, votre coordination décroît légèrement et votre envie d’uriner augmente. Lorsque votre température corporelle se situe entre 32 °C et 29 °C, vos frissons vont diminuer ou s’arrêter, et vous allez tomber en état de stupeur, vous sentir somnolent, être incapable de marcher et vous connaîtrez des changements rapides entre fréquence cardiaque et respiration rapides à lentes. Entre 29 et 21,6 °C, votre respiration sera minimale, vous n’aurez aucun réflexe ou presque, vous serez incapable de bouger ou de répondre à un stimulus, vous serez en hypotension et éventuellement dans le coma. Une température corporelle en dessous de 21° est extrêmement dangereuse ; cela peut entraîner une rigidité musculaire, une chute ou une absence de tension artérielle, une diminution de la fréquence cardiaque et respiratoire, et peut entraîner la mort.

Il est essentiel de protéger et de retirer du froid quiconque montre des symptômes précoces d’hypothermie. Toutefois, n’essayez pas de réchauffer une personne qui souffre d’hypothermie grave au moyen d’exercice ou de frottements vigoureux étant donné que cela peut entraîner des problèmes plus graves.

Les autres maladies liées au froid incluent :

  • gelures superficielles ;
  • gelures ;
  • pieds des tranchées (ou pied d’immersion ) ;
  • engelures ;
  • phénomène de Raynaud ;
  • Urticaire au froid

En dehors de ces maladies, la météorologie hivernale peut provoquer de nombreux désagréments pour les voyageurs. Il est important d’être préparé à l’éventualité de neige abondante et de froid extrême lorsqu’on est sur la route ou chez soi.

Une préparation et une attention adéquates face à des conditions soudaines peuvent prévenir ou traiter un grand nombre de situations et affections liées à la température.

A lire aussi

Caryotypage : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pouls bondissant : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Entérite causée par l’E. coli : définition, cause, symptômes, traitement

Irene