conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Traitement du psoriasis : définition, cause, symptômes, traitement

Le traitement du psoriasis requiert des approches différentes telles que des changements de style de vie, une nutrition adaptée et un traitement médicamenteux. L’importance du traitement est fonction de la gravité des symptômes, de l’âge du patient, de son état de santé général et d’autres facteurs.

En l’absence de traitement curatif du psoriasis, médecins et dermatologues essaient habituellement plusieurs méthodes avant de trouver la mieux adaptée au patient.

Les options de traitement du psoriasis dépendent des facteurs suivants :

  • la gravité du psoriasis ;
  • le pourcentage du corps affecté ;
  • le type de psoriasis ;
  • la réponse de la peau aux traitements initiaux ;

De nombreux traitements sont destinés à traiter les symptômes du psoriasis, et notamment les démangeaisons et la desquamation. L’emploi régulier d’hydratants en vente libre après le bain ou la douche peut contribuer à préserver l’hydratation de la peau pour éviter la desquamation ; il ne permet toutefois pas de remédier à l’inflammation sous-jacente.

Les dermatologues recommandent également que les personnes atteintes de psoriasis utilisent des produits tels que des savons, détergents et hydratants non parfumés et sans colorant, afin de réduire au minimum l’irritation cutanée.

Un certain nombre de médicaments contribuent à réduire l’étendue de la maladie en combattant l’inflammation.

Les médecins préfèrent d’ordinaire s’en tenir au niveau de traitement le plus léger, pour arrêter les manifestations symptomatiques. Dans de nombreux cas, il s’agit d’un traitement topique. De cette manière lorsque la peau devient résistante et ne répond plus à un traitement, un autre plus puissant peut être utilisé.

Traitement topique

Les traitements qui s’appliquent directement sur la peau (crèmes, onguents, lotions et gels), ou traitements topiques, sont d’ordinaire les traitements de première intention pour la plupart des patients atteints d’un psoriasis limité ou modéré. Il arrive qu’ils soient utilisés en combinaison avec un autre type de traitement du psoriasis.

Traitements topiques :

  • crèmes et onguents à base de cortisone ;
  • rétinoïdes topiques ;
  • analogues de la vitamine D ;
  • anthraline ;
  • crèmes et onguents à base de goudron de houille ;
  • shampoings antipelliculaires ;
  • acides salicylique et lactique ;

photothérapie.

La photothérapie est une procédure lors de laquelle la peau est soigneusement exposée à la lumière naturelle ou à un éclairage ultraviolet artificiel. À long terme, la photothérapie est associée à une augmentation des cas de cancer de la peau, et notamment du mélanome, qui en est la forme la plus mortelle. Il est donc essentiel que vous vous entreteniez avec votre dermatologue de l’utilisation de la photothérapie avant de vous exposer à de fortes doses d’ultraviolets. N’essayez jamais de vous soigner vous-même en utilisant une cabine de bronzage ou en prenant des bains de soleil.

Soleil

Le soleil est la source d’UV la plus naturelle ; il produit des UV-A. L’éclairage UV réduit la production de lymphocytes T et finit par tuer les lymphocytes T activés, ce qui ralentit la réponse inflammatoire et le renouvellement des cellules cutanées. De brèves expositions à des quantités limitées de lumière solaire peuvent améliorer le psoriasis. Néanmoins, une exposition intense ou à long terme à la lumière du soleil peut entraîner une aggravation des symptômes, des dommages cutanés et augmenter votre risque de cancer de la peau.

Luminothérapie par UV-B

Lorsque le psoriasis est léger, des traitements à la lumière artificielle, par éclairage UV-B, peuvent être employés. Parce que des lampes émettrices d’UV-B sont souvent utilisées pour ce type de traitement, il est possible de traiter seulement une plaque ou une zone plus limitée de la peau, sans avoir à exposer le corps dans sa totalité. Les effets secondaires peuvent être des démangeaisons, la sécheresse de la peau et des rougeurs des zones traitées.

Régime de Goeckerman

La combinaison de la luminothérapie UV-B et d’un traitement à base de goudron de houille accroît l’efficacité des deux thérapies par rapport aux situations dans lesquelles elles sont employées seules. (Le traitement à base de goudron de houille accroît la réceptivité de la peau à la luminothérapie UV-B.) Cette thérapie est employée pour les psoriasis faibles à modérés.

Laser à excimères

La thérapie par laser constitue un développement prometteur dans le traitement du psoriasis léger à modéré. Le laser permet de cibler des plaques psoriatiques au moyen de faisceaux de lumière UV-B concentrée, sans que cela affecte la peau voisine. Néanmoins, le laser ne couvrant pas une zone importante, il peut uniquement être employé pour le traitement de plaques de petite taille.

Photochimiothérapie, ou psoralène combiné à une luminothérapie par ultraviolets A (UV-A)

Le psoralène, médicament sensible à la lumière, peut être combiné à une luminothérapie par UV-A pour traiter le psoriasis. Les patients prennent le médicament ou appliquent sur la peau une version crème et entrent dans une cabine UV-A. Ce traitement est plus agressif ; il est fréquemment employé pour les patients atteint d’un psoriasis modéré à grave.

Laser à colorant pulsé

Lorsque le succès d’autres traitements est limité, votre médecin peut recommander un traitement par laser à colorant pulsé. Ce processus détruit de micro vaisseaux sanguins dans les régions limitrophes des plaques psoriatiques, ce qui permet d’interrompre l’alimentation sanguine et de réduire le développement cellulaire dans cette zone.

Traitement systémique

Dans les cas de psoriasis les plus graves, ou lorsque la maladie résiste à d’autres traitements, des médicaments traditionnels, oraux ou injectables, peuvent être employés.

Il s’agit notamment des suivants :

  • méthotrexate ;
  • cyclosporine ;
  • rétinoïdes ;
  • hydroxyurée ;
  • drogues immunomodulatrices (biologie) ;
  • thioguanine.

Excepté en cas d’infection de la peau, ou d’aggravation des symptômes imputable à une bactérie, le traitement du psoriasis ne donne pas lieu à la prescription d’antibiotiques.

A lire aussi

Troubles de l’anxiété sociale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Réduction mammaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Insuffisance placentaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene