conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Au-delà du pipi dans le gobelet : la cytologie des urines

La cytologie est l’examen microscopique de cellules. Lors d’un examen cytologique de l’urine, des cellules recueillies dans les urines sont envoyées à un laboratoire où elles sont examinées pour en contrôler l’apparence et le fonctionnement. Le test est communément employé pour dépister les infections ou inflammations des voies urinaires, ainsi que les cancers ou pathologies précancéreuses.

Attention, si le résultat de ce test n’indique pas la présence d’un cancer, cela ne veut pas dire pour autant que vous n’avez pas de cancer. La cytologie de l’urine dépiste plus efficacement les cancers les plus volumineux et les plus agressifs que les plus petits, dont la croissance est plus lente.

Cette procédure diffère de la biopsie dans la mesure où l’examen porte sur des cellules individuelles et non sur des prélèvements de tissus comportant sur de multiples amas de cellules. Les cellules utilisées pour la cytologie urinaire sont plus faciles à obtenir que les tissus. En outre, l’inconfort et le risque sont moindres pour le patient. Lorsque les résultats d’une cytologie urinaire font apparaître une anomalie, une biopsie est fréquemment prescrite pour clarifier le diagnostic.

Utilisation

Votre médecin peut prescrire un examen cytologique de votre urine lorsque vous présentez l’un ou l’autre des symptômes suivants :

  • présence de sang dans vos urines ;
  • sensation de brûlure lors des mictions ;
  • douleur lors des mictions.

Le test est également employé pour surveiller les patients ayant eu une infection des voies urinaires ou un cancer, ou ceux courant un risque élevé de cancer de la vessie, ainsi qu’aux fins de dépistage de diverses maladies d’origine virale.

Interventions

Il existe deux manières d’obtenir les cellules nécessaires à un examen cytologique. Le médecin peut soit prélever un échantillon à l’occasion d’une cytoscopie, qui est un examen de l’intérieur de la vessie, soit vous demander un échantillon d’urine recueilli soigneusement.

Cystoscopie

La cytoscopie est réalisée au moyen d’un cystoscope (tube fin muni à son extrémité d’une lentille et d’une source lumineuse). La durée de la procédure est généralement comprise entre 5 et 20 minutes.

L’urine de la première miction matinale demeurant plusieurs heures dans la vessie (durant la nuit), les cellules peuvent se dégrader et s’avérer inutiles pour une cytologie urinaire. Cela ne veut toutefois pas dire que vous devez uriner immédiatement avant le test. En fait, il peut vous être demandé de retenir l’urine dans votre vessie durant plusieurs heures avant une cytoscopie. N’oubliez pas de demander à votre médecin ses instructions avant le test.

Pour une cytoscopie, un professionnel de santé procèdera au nettoyage de la peau autour de l’urètre (le canal provenant de la vessie) et insensibilisera la zone au moyen d’un gel topique. Le cytoscope sera alors inséré dans l’urètre jusque dans la vessie. Il est possible que vous éprouviez une sensation de pression et le besoin d’uriner. L’urine sera drainée dans un conteneur stérile et le cathéter retiré.

Le risque d’infection associé à la procédure est faible. Cet échantillon est alors transmis au laboratoire pour analyse et les résultats seront transmis à votre médecin.

Prélèvement soigneux d’un échantillon d’urine

Le prélèvement soigneux d’un échantillon d’urine est aisé, non invasif et sans risque. Également appelée prélèvement d’échantillon en milieu de jet, cette procédure peut avoir lieu au cabinet de votre médecin ou dans le confort de votre domicile.

Un kit spécial de collecte d’échantillon vous sera remis au cabinet de votre médecin. N’oubliez pas de demander à votre médecin des instructions spécifiques concernant la manière adéquate de recueillir l’échantillon, ainsi que la procédure à suivre une fois que vous l’avez obtenu. Le non-respect des instructions peut fausser les résultats, et il est possible qu’il vous soit demandé de vous soumettre à nouveau au test.

Des lingettes spéciales vous seront remises et des instructions seront communiquées quant à la manière de nettoyer la peau autour de l’urètre avant le test. Vous devrez commencer par uriner un peu dans la cuvette des toilettes avant d’interrompre le flux d’urine. Vous urinerez alors dans le conteneur stérile jusqu’à obtenir le niveau souhaité. Vous pouvez ensuite finir d’uriner dans les toilettes.

Dans certains cas, votre médecin pourra vous demander de fournir des échantillons d’urine sur une période de plusieurs jours. Cet échantillon est alors transmis au laboratoire pour analyse et les résultats seront transmis à votre médecin.

Analyses de laboratoire

Analyses de laboratoire

L’échantillon recueilli est envoyé à un laboratoire pour qu’un pathologiste puisse examiner les cellules au microscope dans le but de déceler d’éventuelles anomalies. Les cellules peuvent également être placées dans un milieu de culture afin de déterminer si des bactéries ou d’autres organismes s’y développent.

Le pathologiste adresse les résultats de votre test de cytologie à votre médecin qui s’en entretient avec vous. Demandez à votre médecin combien de temps vous devrez attendre les résultats.

Résultats

La formulation des rapports diffère d’un laboratoire à un autre. Votre médecin vous expliquera ce que les résultats signifient dans votre cas. Certains termes sont couramment employés pour décrire les résultats :

Négatif

Lorsque les cellules de votre urine paraissent normales et dépourvues de bactéries et de levure, le résultat est considéré comme normal. La plupart des laboratoires désignent cette situation comme un résultat négatif .

Non satisfaisant

Le laboratoire peut qualifier votre échantillon de non satisfaisant lorsqu’il ne contenait pas suffisamment de cellules utilisables. Dans ce cas, vous devrez recommencer la procédure et fournir un nouvel échantillon.

Atypique ou suspect

Ces termes sont employés quand des cellules ne paraissent pas normales bien que leur caractère cancéreux ou précancéreux ne puisse être confirmé.

Positif

Lorsque des bactéries ou levures sont présentes dans la culture, vous êtes sans doute atteint(e) d’une infection de la vessie ou des voies urinaires. Ces infections sont habituellement traitées au moyen d’antibiotiques.

La présence dans votre urine de cellules d’apparence anormale peut également indiquer une inflammation des voies urinaires ou cancer de la vessie, des reins, de l’uretère ou de l’urètre. Un résultat anormal d’un examen cytologique de l’urine ne permet toutefois pas de diagnostiquer ces maladies. Des tests supplémentaires sont en principe nécessaires pour confirmer le diagnostic.

A lire aussi

Cystoscopie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

c : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pemphigus vulgaris : définition, cause, symptômes, traitement

Irene