conseils-et-astuces.fr
Image default
Non classé Santé / Médecine / Paramédical

Facteurs de risques liés au diabète : définition, cause, symptômes, traitement

Le diabète affecte plus de 20 millions d’Américains, et 57 millions d’Américains ont du prédiabète (phase précoce du diabète de type 2). Il existe de nombreux facteurs de risques communs entre le diabète de type 1 et le diabète de type 2, mais certains facteurs sont plus spécifiques à l’un ou l’autre de ces deux types de diabète. Voici une liste complète des facteurs de risques.

Antécédents familiaux

La génétique joue un rôle majeur pour déterminer votre prédisposition au développement d’un type de diabète. Bien que les chercheurs ne comprennent pas totalement le rôle de la génétique dans le développement du diabète, les statistiques montrent que si l’un de vos proches (parents, frères/sœurs) a du diabète, votre prédisposition augmente.

Âge

D’après l’Association américaine pour le diabète (ADA), environ une personne sur 13 aux États-Unis a du diabète. Mais les statistiques montrent que votre risque de développer un diabète de type 2 augmente avec l’âge, surtout après 45 ans. En réalité, plus de 80 pour cent des cas se manifestent chez les personnes de plus de 45 ans, mais les statistiques indiquent que l’incidence du diabète de type 2 augmente de plus en plus chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Exemple de facteurs de risques : manque d’exercice physique, diminution de la masse musculaire et prise de poids en vieillissant. Le diabète de type 1 est généralement diagnostiqué avant l’âge de 30 ans.

Obésité

L’excès de graisses dans le corps (surtout au niveau du ventre et des hanches) peut entraîner une résistance à l’insuline et augmenter votre taux de glycémie. D’après certaines recherches, une quantité excessive de tissus adipeux peut déclencher une inflammation dans l’organisme qui peut à son tour entraîner une résistance à l’insuline. Mais comme beaucoup de personnes qui sont en surpoids ne développent jamais de diabète, il est difficile d’établir des liens précis entre l’obésité et le diabète.

Régime alimentaire mal équilibré

Des études ont montré que la malnutrition (surtout lorsque le régime alimentaire contient peu de protéines et de fibres) contribue au développement du diabète de type 2. Un régime riche en calories, en graisses et en cholesterol augmente votre risque, de même que l’obésité, car ceci incite le corps à développer une résistance à l’insuline.

Manque d’activité physique

Des études ont montré que l’exercice rend les tissus musculaires plus réactifs à l’insuline, ce qui explique pourquoi une activité physique régulière (aérobie par exemple et/ou entraînement contre résistance) peut diminuer votre risque de développer du diabète. Si vous ne savez pas quelle activité sportive vous conviendrait le mieux en fonction de votre profil, parlez-en à votre médecin.

Ethnicité

Bien que les recherches ne permettent pas de tirer des conclusions définitives, certains groupes ethniques (en particulier les Afro-américains, les Amérindiens, les Asiatiques, les habitants des îles du Pacifique et les Hispano-américains) sont davantage touchés par le diabète.

Diabète gestationnel

Les femmes qui développent du diabète gestationnel pendant leur grossesse présentent un risque plus élevé de développer du diabète de type 2 ultérieurement. Les femmes qui accouchent d’un bébé pesant plus de 9 livres (4 kilos) présentent également un risque plus important.

A lire aussi

Taux d’acide urique (analyse de sang) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Réactions allergiques et anaphylaxie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Plus compliqué qu’un simple trou dans l’estomac : Abcès abdominal

Irene