conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Dosage de prolactine : définition, cause, symptômes, traitement

La prolactine (également appelée hormone de la lactation) est une hormone produite par l’hypophyse dans le cerveau. La prolactine joue un rôle important dans la santé de la reproduction des hommes et des femmes. Son rôle principal demeure cependant de stimuler la production de lait chez les femmes après l’accouchement. En d’autres termes, la prolactine déclenche la lactation. La fonction spécifique de la prolactine chez les hommes n’est pas réellement connue, mais certaines études ont toutefois révélé que le taux de prolactine reflèterait la satisfaction sexuelle des hommes et des femmes.

Le dosage de la prolactine est une analyse de sang qui mesure le taux de cette hormone dans l’organisme.

Utilisation

Un dosage de prolactine peut être prescrit à une femme si celle-ci présente des symptômes du prolactinome, qui est une tumeur bénigne (non cancéreuse) sur l’hypophyse qui entraîne un taux élevé de prolactine. Exemples de symptômes du prolactinome :

  • maux de tête inexpliqués
  • déficience visuelle
  • lactation non associée à l’accouchement ou à l’allaitement (appelée galactorrhée)

Dans le cas d’un prolactinome, le dosage est réalisé régulièrement pour contrôler la manière dont la tumeur réagit au traitement.

Le dosage de prolactine peut également être réalisé si une femme a des problèmes de fécondité ou des règles irrégulières, ou si le médecin essaie d’exclure certains problèmes liés à l’hypophyse ou à l’hypothalamus.

Hommes

Un dosage peut être effectué chez un homme si celui-ci présente des symptômes du prolactinome, notamment :

  • maux de tête inexpliqués
  • déficience visuelle
  • libido réduite ou problèmes de fécondité

Cet examen peut également être utilisé pour :

  • rechercher un éventuel dysfonctionnement testiculaire ou une dysérection
  • exclure certains problèmes liés à l’hypophyse ou à l’hypothalamus

Interventions

Un dosage de prolactine est une analyse de sang comme une autre. Il peut être effectué chez votre médecin ou dans un laboratoire, et il ne prend que quelques minutes. Aucune préparation n’est nécessaire, mais le prélèvement est généralement effectué trois ou quatre heures après le lever, le matin.

Comme toutes les prises de sang, il s’agit de prélever un échantillon de sang dans votre bras. À part un léger pincement pendant l’insertion de l’aiguille et peut-être un léger engourdissement ensuite, vous ne devriez ressentir aucune douleur.

Facteurs pouvant affecter les résultats : certains médicaments, comme la pilule contraceptive, les médicaments pour l’hypertension ou les antidépresseurs. Informez votre médecin des médicaments que vous pourriez prendre avant de réaliser le dosage. Des problèmes de sommeil, un haut niveau de stress et de l’exercice fatigant avant le test pourraient aussi influencer les résultats.

Risques

Comme pour la plupart des analyses de sang, il existe un risque très faible de complications à la suite du dosage de prolactine. Une fois l’échantillon prélevé, vous aurez peut-être un petit bleu à l’endroit où l’aiguille a été insérée. Exercez une pression à cet endroit pendant quelques minutes après le retrait de l’aiguille pour réduire le risque de formation d’un bleu. Vous vous sentirez peut-être un peu faible ou étourdi.

Dans des cas rares, la veine peut devenir enflammée après le dosage. C’est ce qu’on appelle une phlébite ; ce problème peut être traité en appliquant une compresse chaude plusieurs fois par jour à l’endroit de l’inflammation.

Pour les personnes qui ont des problèmes de coagulation, il existe un risque d’hémorragie. Si vous avez des problèmes de saignement ou de coagulation, ou si vous êtes sous anticoagulants (aspirine ou warfarine par exemple), informez-en votre médecin avant le dosage.

Résultats normaux

Votre médecin déterminera si vos résultats sont normaux ou non en fonction de plusieurs facteurs, notamment votre état de santé global. Le taux de prolactine peut varier légèrement d’un laboratoire à l’autre. Voici néanmoins quelques chiffres pour vous aider à interpréter vos résultats :

les femmes qui ne sont pas enceintes

< 25 ng/ml

les femmes enceintes

entre 34 et 386 ng/ml

hommes

< 15 ng/ml

ng/ml = nanogrammes par millilitre

Résultats anormaux

Un faible taux de prolactine n’est généralement pas préoccupant, que ce soit chez une femme ou chez un homme. Cependant, un taux de prolactine plus élevé que la moyenne, ou hyperprolactinémie, peut être un signe indicateur d’un problème plus profond. L’hyperprolactinémie est identifiée chez environ 10 pour cent de la population.

Un taux élevé de prolactine est normal pendant la grossesse et après l’accouchement, pendant l’allaitement. Cependant, d’autres causes d’hyperprolactinémie incluent : maladie du foie, maladie du rein et hypothyroïdie, qui peuvent entraîner le grossissement de l’hypophyse et qui peuvent être traitées grâce à un traitement hormonal substitutif approprié. Un taux élevé de prolactine peut également être causé par des tumeurs de l’hypophyse, qui peuvent être traitées par des médicaments ou par une intervention chirurgicale.

A lire aussi

La mononeuropathie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Irrégularité du rythme veille-sommeil : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pemphigus vulgaris : définition, cause, symptômes, traitement

Irene