conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Hypertrophie adénoïdienne : définition, cause, symptômes, traitement

Les adénoïdes (ou végétations) sont de petits tissus situés derrière la gorge. Elles ressemblent aux amygdales, et sont situées juste au-dessus d’elles. Les adénoïdes et les amygdales appartiennent au système immunitaire.

Les adénoïdes sont présentes à la naissance, et se développent jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de trois à cinq ans Normalement, elles commencent à rétrécir autour de l’âge de sept ans. Elles rétrécissent considérablement à l’âge adulte.

  • Les adénoïdes peuvent poser des problèmes lorsque leur taille devient trop importante. Heureusement, elles ne sont pas essentielles au système immunitaire. L’hypertrophie adénoïdienne est généralement traitée par ablation.

Causes

Au cours des premières années de l’enfance, les adénoïdes aident à protéger les bébés de l’infection. Elles prennent au piège les bactéries et les virus qui entrent dans le corps. Les adénoïdes qui s’infectent sont généralement hypertrophiées, mais retrouvent leur taille normale lorsque l’infection disparaît Toutefois, dans certains cas, les adénoïdes restent hypertrophiées, même après disparition de l’infection.

  • L’hypertrophie adénoïdienne peut également être provoquée par les allergies. Certains enfants ont une hypertrophie adénoïdienne dès la naissance.

Symptômes

L’hypertrophie adénoïdienne peut provoquer une série de symptômes notamment :

  • nez encombré ou qui coule ;
  • problèmes d’oreilles ;
  • problèmes de sommeil ;
  • ronflement ;
  • maux de gorge ;
  • difficultés à déglutir ;
  • ganglions enflés dans le cou ;
  • problèmes à respirer par le nez ;
  • otite adhésive (accumulation de liquide dans l’oreille moyenne, qui peut provoquer des problèmes d’audition) ;
  • lèvres gercées et bouche sèche (du fait des problèmes de respiration) ;
  • apnée du sommeil (respiration irrégulière durant le sommeil).

Diagnostic

Le médecin vous demandera d’abord de décrire les symptômes de votre enfant. Puis votre enfant recevra un examen physique. Le médecin utilisera un miroir spécial et insérera un petit télescope souple (endoscope) par le nez pour examiner les adénoïdes. Il est possible que votre enfant ait besoin d’une analyse de sang pour vérifier toute infection.

Dans les cas sévères, votre enfant pourra avoir besoin de subir une étude du sommeil. Cela déterminera s’il souffre d’apnée du sommeil. Durant l’étude, votre enfant dormira dans un établissement où sa respiration et son activité cérébrale seront surveillés au moyen d’électrodes. L’étude est sans douleur, mais certains enfants peuvent avoir du mal à dormir dans un endroit qu’ils ne connaissent pas.

Traitement

L’hypertrophie adénoïdienne est généralement traitée par ablation. La procédure est relativement simple et comporte très peu de risques. Cette opération se nomme adénoïdectomie. Si un enfant a des angines fréquentes, le médecin pourra également retirer ses amygdales. Les amygdales et les adénoïdes sont souvent retirées en même temps.

On donnera à votre enfant un sédatif léger avant l’opération pour l’aider à se calmer, puis il sera mis sous anesthésie générale. L’opération dure deux heures maximum.

Après l’ablation des adénoïdes votre enfant pourra ressentir :

  • maux de gorge ;
  • saignements mineurs ;
  • maux d’oreille ;
  • nez bouché.

Le médecin prescrira un antibiotique pour protéger contre toute infection. Votre enfant pourra également recevoir un antalgique léger pendant quelques jours. Par ailleurs, on encourage les enfants à boire des boissons froides, avec des glaçons, tels que milk-shakes et glace, et d’éviter tout aliment chaud pendant les sept premiers jours.

Les symptômes devraient disparaître en quelques semaines.

A lire aussi

Empyème : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Spécialistes du psoriasis : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Problèmes de mamelon : définition, cause, symptômes, traitement

Irene