conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Infection fongique des ongles : définition, cause, symptômes, traitement

Les infections fongiques peuvent affecter n’importe quelle partie du corps, de la peau aux yeux. Les champignons, comme les bactéries, sont normalement présents dans l’ensemble de l’organisme. Mais c’est lorsqu’un champignon se développe démesurément qu’une infection peut se produire.

L’onychomycose (également appelée mycose des ongles ) est une infection fongique qui affecte les ongles. Les infections fongiques se développent généralement sur une période étendue, de sorte que l’aspect des ongles ou la sensation que vous pouvez avoir peut varier considérablement entre peu visible et impossible à ignorer.

Il existe de nombreuses causes différentes d’infections fongiques des ongles, et chaque cause a son traitement. Bien qu’il soit possible de prévenir de nombreuses causes de l’onychomycose, certains facteurs de risque augmentent la probabilité d’en développer une. Vous avez plus de risque de développer une infection fongique des ongles si :

  • vous êtes diabétique
  • vous avez une maladie qui affecte les vaisseaux sanguins
  • vous êtes une femme âgée
  • vous portez des ongles artificiels
  • vous faites de la natation dans des piscines publiques
  • vous avez une lésion au niveau de l’ongle
  • vous avez exposé vos doigts ou orteils à l’humidité pendant une période prolongée
  • votre système immunitaire est affaibli
  • vous portez des chaussures fermées, comme des baskets ou des bottes

D’après les services de conseil et de santé pour les étudiants de la University of California, les infections fongiques affectent les orteils plus fréquemment que les doigts de la main.

La plupart des infections fongiques des ongles peuvent être traitées facilement ; néanmoins, les champignons peuvent revenir après le traitement ou causer des complications ultérieures.

Causes

Une infection fongique des ongles se développe en raison de la surcroissance d’un champignon dans, sous ou sur l’ongle. Les champignons se développent plus particulièrement dans des environnements chauds et humides ; de sorte que ce type de milieu favorise naturellement leur développement excessif. Ces mêmes champignons peuvent causer des dermatomycoses comme le pied d’athlète et l’eczéma marginé, pouvant entraîner à leur tour des infections des ongles.

Les champignons qui sont déjà présents dans votre corps peuvent causer des infections des ongles. Si vous avez été en contact avec une personne qui a une infection fongique, il se peut que cette personne vous l’ait transmise. Comme les champignons préfèrent les environnements humides et sombres, les infections fongiques se manifestent plus souvent au niveau des orteils que sur les doigts de la main. Lorsque vos pieds sont à l’intérieur des chaussures, ceci crée un environnement sombre et humide propice au développement des champignons.

Si vous effectuez une manucure ou un soin pédicure dans un salon de manucure, demandez bien comment le personnel désinfecte ses instruments et à quelle fréquence. Les instruments tels qu’une lime émeri ou un coupe-ongles peuvent transmettre une infection fongique d’une personne à une autre s’ils ne sont pas aseptisés.

Risques

Les infections des ongles surviennent plus souvent chez les hommes que chez les femmes, et les infections se manifestent plus souvent chez les adultes que chez les enfants. Si certains membres de votre famille attrapent souvent ces type d’infections fongiques, vous en aurez plus facilement aussi.

Les personnes âgées courent le risque le plus élevé de développer des infections fongiques des ongles car leur circulation sanguine est moins bonne que les personnes plus jeunes ; par ailleurs, leurs ongles poussent moins vite avec l’âge et ils deviennent plus épais. Si une personne a une mauvaise circulation sanguine, si son système immunitaire est affaibli ou si cette personne a des lésions cutanées autour des ongles, ceci peut favoriser le développement d’infections des ongles.

Symptômes

Une infection fongique des ongles peut affecter une partie de l’ongle seulement ou l’ongle entier, voire même plusieurs ongles.

Signes visibles

Voici quelques signes visibles pouvant indiquer que vous avez une infection fongique des ongles :

  • desquamation sous l’ongle (hyperkératose sous-unguéale)
  • sillons blancs ou jaunes sur l’ongle (onychomycose latérale)
  • effritement au coin ou au bout de l’ongle (onychomycose distale)
  • zones blanches écaillées sur la surface de l’ongle (peut inclure des érosions dans l’ongle)
  • tâches jaunes dans la partie inférieure de l’ongle (onychomycose proximale)
  • perte de l’ongle

Signes courants

Voici quelques signes courants pouvant indiquer que vous avez une infection fongique des ongles :

  • un ongle déformé
  • une odeur provenant de l’ongle infecté
  • un ongle cassant ou plus épais

Diagnostic

Comme d’autres infections peuvent également affecter les ongles et imiter les symptômes d’une infection fongique des ongles, la seule façon de confirmer un diagnostic est d’aller consulter un médecin. Le médecin raclera l’ongle et observera cet échantillon au microscope pour voir s’il s’agit d’un champignon. Dans certains cas, votre médecin devra envoyer cet échantillon à un laboratoire en vue d’une analyse et d’une identification du champignon éventuel.

Traitement

Généralement, il n’est pas recommandé d’utiliser des produits en vente libre pour traiter des infections des ongles car ceux-ci ne produisent pas de résultats fiables. Il est plutôt conseillé d’aller chez un médecin, qui vous prescrira des médicaments antifongiques, tels que :

  • terbinafine
  • itraconazole
  • fluconazole
  • griséofulvine

Vous pouvez utiliser d’autres traitements antifongiques, comme du vernis à ongles antifongique ou d’autres solutions topiques. Ces traitements consistent à appliquer le produit sur l’ongle comme s’il s’agissait d’un vernis standard. En fonction du type de champignon causant l’infection, et selon l’étendue de l’infection, il se peut que vous deviez utiliser ces traitements pendant plusieurs mois. Les solutions topiques ne sont généralement pas efficaces pour soigner des infections fongiques au niveau des orteils.

Aucun traitement ne peut garantir absolument de vous débarrasser d’une infection fongique. Dans pratiquement la moitié des cas, l’infection fongique des ongles reviendra.

Prévention

Vous pouvez éviter une infection fongique des ongles en adoptant des changements de mode de vie très simples. Prendre soin de ses ongles en les taillant et en les nettoyant régulièrement est une bonne manière d’éviter le développement d’infections. Évitez aussi de vous blesser sur la peau autour des ongles. Si vous devez exposer vos mains à un environnement humide pendant une période prolongée, portez des gants en caoutchouc.

Autres conseils pour la prévention :

  • utilisez des poudres ou des vaporisateurs antifongiques régulièrement
  • lavez-vous les mains après avoir touché des ongles infectés
  • séchez bien vos pieds après la douche, en particulier entre les orteils
  • si vous faites des manucures ou pédicures, adressez-vous à des salons dignes de confiance
  • utilisez vos instruments personnels pour les manucures ou pédicures
  • portez des chaussettes pour minimiser l’humidité des pieds
  • évitez d’être pieds nus dans des endroits publics
  • réduisez votre utilisation de faux ongles ou de vernis à ongles

Complications

Pour certaines personnes, il peut être difficile de se débarrasser d’une infection fongique des ongles. Il est estimé que les médicaments éliminent les champignons chez seulement 50 pour cent des patients. Une infection des ongles ne peut être considérée comme ayant été soignée qu’à partir du moment où un nouvel ongle pousse, sans infection. Bien que ceci indique effectivement que l’ongle n’est plus infecté, il est possible que l’infection fongique revienne. Dans des cas graves, ceci peut endommager votre ou vos ongles de manière permanente, auquel cas il faudra le retirer ou les retirer.

Complications principales d’une infection fongique des ongles :

  • résurgence de l’infection
  • perte permanente de l’ongle affecté
  • décoloration de l’ongle infecté
  • propagation de l’infection à d’autres parties du corps et éventuellement dans le sang
  • développement d’une infection cutanée bactérienne (cellulite)

A lire aussi

Irrégularité du rythme veille-sommeil : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’hyperparathyroïdie primaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dosage de l’aldolase : définition, cause, symptômes, traitement

Irene