conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Acromégalie : définition, cause, symptômes, traitement

Il s’agit d’une maladie rare qui provoque une croissance excessive des os et des tissus mous. Un enfant atteint de cette pathologie peut grandir de façon anormale et avoir une structure osseuse exagérée qui lui donne l’apparence d’un géant. L’acromégalie affecte principalement les bras, les jambes et le visage.

Causes

L’hormone de croissance (HGH) régule la croissance et le développement humains. Les personnes atteintes d’acromégalie sécrètent trop d’HGH, ce qui provoque une croissance et un épaississement exagérés de leurs os. À cause de cette stimulation hormonale, leurs os grandissent beaucoup plus que ceux d’autres personnes.

L’hormone de croissance est produite dans le cerveau par l’hypophyse. Chez les personnes souffrant d’acromégalie, l’hypophyse peut être affectée par une tumeur qui entraîne une production excessive d’HGH.

Risques

Bien que l’acromégalie puisse se déclarer à tout moment après la puberté, elle le fait le plus souvent à l’âge moyen. Les gens atteints n’en sont pas toujours conscients, car leur corps peut changer lentement au fil des ans.

Symptômes

Les symptômes de la croissance excessive sont nombreux, certains des plus fréquents étant :

  • hypertrophie des os du visage, des pieds et des mains
  • pilosité excessive chez les femmes
  • hypertrophie de la mâchoire et de la langue
  • poussées de croissance excessive (plus fréquentes chez les personnes dont la croissance pré-adolescente était anormale)
  • prise de poids
  • gonflement et douleur articulaires limitant les mouvements
  • espaces entre les dents
  • doigts et orteils tournés en dehors
  • voix rauque
  • fatigue
  • maux de tête
  • incapacité de dormir
  • faiblesses musculaires
  • sudation abondante
  • odeur corporelle déplaisante
  • hypertrophie des glandes sébacées, qui produisent le sébum (peau grasse)
  • épaississement de la peau et des molluscums (croissances bénignes)

Diagnostic

Beaucoup de personnes atteintes d’acromégalie n’en sont jamais conscientes. Cependant si un médecin en soupçonne la présence, il pourra commander des tests de détection.

Un dosage sanguin de l’hormone de croissance peut détecter un excès de sécrétion. Les techniques d’IRM et de radiologie peuvent aider à détecter une croissance osseuse anormale. Elles peuvent également servir à repérer les tumeurs hypophysaires responsables de l’acromégalie.

Les médecins peuvent aussi recommander un dosage d’une protéine appelée l’IGF-1 (facteur de croissance analogue à l’insuline). Les taux d’IGF-1 peuvent révéler une croissance anormale dans le corps. Le dosage de l’IGF-1 peut aussi servir à surveiller les progrès d’autres traitements hormonaux.

Prévention

Il est impossible de prévenir l’acromégalie. Quand elle est diagnostiquée suffisamment tôt, elle peut être contrôlée par des traitements adéquats.

Traitement

Ce traitement est déterminé en fonction de l’âge du patient et de son état de santé général. Plusieurs traitements peuvent être nécessaires.

Certains médicaments peuvent réguler ou bloquer la production d’HGH.

La chirurgie peut retirer les tumeurs de l’hypophyse.

La radiothérapie peut détruire les grosses tumeurs ou les sections de tumeurs laissées après une chirurgie.

Pronostic

La chirurgie visant à retirer les tumeurs hypophysaires a généralement d’excellents résultats. Le traitement peut aussi aider à prévenir les effets à long terme de l’acromégalie.

Quand elle n’est pas traitée, l’acromégalie peut provoquer l’hypertension, le diabète et d’autres problèmes de santé.

A lire aussi

Réactions allergiques et anaphylaxie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ablation d’une tumeur au sein (tumorectomie du sein)

Irene

Mastoïdite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene