conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Syphilis secondaire : définition, cause, symptômes, traitement : définition, cause, symptômes, traitement

La syphilis est une maladie sexuellement transmissible. La maladie évolue en quatre stades : stades primaire, secondaire, latent et tertiaire. La syphilis primaire est le premier stade de la maladie. Elle entraîne la formation de plaies de petites tailles et indolores aux organes génitaux, à l’anus ou à la bouche, ou à proximité de ces organes.

En l’absence de traitement au premier stade de la maladie, celle-ci progressera vers son second stade, la syphilis secondaire. En l’absence de traitement de la syphilis secondaire, la maladie progresse vers le stade latent, et éventuellement le stade tertiaire.

Le stade secondaire de la syphilis est guérissable par traitement médicamenteux. Il est important qu’il soit soigné avant le stade tertiaire, qui n’est pas toujours guérissable et peut causer des lésions aux organes touchés, ainsi que la démence (perte de la mémoire), la paralysie ou la mort.

Causes

La syphilis est due à une spirochète (bactérie en forme de spirale) appelée Treponema pallidum. La bactérie peut être attrapée des manières suivantes :

  • contact direct avec un chancre de syphilis (généralement situé sur le vagin, l’anus, le rectum, ou dans la bouche ou sur les lèvres)
  • rapport sexuel vaginal, anal ou oral avec une personne malade
  • une mère malade peut transmettre la syphilis à son fœtus, ce qui peut causer de sérieuses complications voire la mort du fœtus.

Il est impossible d’attraper la syphilis au contact d’un bouton de porte, du siège des WC, d’une piscine, d’un vêtement, d’une baignoire ou d’une pièce d’argenterie.

Il existe une forte corrélation entre la syphilis et le VIH, car le VIH peut se transmettre par les chancres syphilitiques. Parce que les comportements responsables de la transmission des MST sont les mêmes pour la syphilis et le VIH, une personne souffrant de syphilis court un risque important de contracter le VIH.

D’après MedlinePlus, la syphilis est particulièrement prévalente dans les régions urbaines parmi les jeunes adultes âgés de 15 à 25 ans (MedlinePlus).

Symptômes

La syphilis primaire se manifeste généralement sous la forme d’une seule plaie. Cette plaie apparaît normalement trois semaines après l’infection, mais cela peut prendre entre 10 et 90 jours. La plaie, appelée chancre, est petite, ronde et indolore. Elle apparaît sur le site de l’infection, généralement la bouche, l’anus ou les organes génitaux. Il arrive qu’on ne le remarque même pas. En l’absence de traitement, la plaie initiale guérira au bout d’un mois environ.

Si vous ne recevez pas de soins à la première apparition des symptômes, la bactérie à l’origine de la MST va se répandre dans votre sang et vous souffrirez de syphilis secondaire.

Les symptômes de la syphilis secondaire apparaissent entre deux et huit semaines après l’infection initiale de syphilis primaire. Le stade secondaire prend généralement la forme d’une éruption ne provoquant pas de démangeaisons.

L’éruption peut être concentrée sur une région du corps ou s’étendre à plusieurs régions. Son apparence est variable. Un symptôme courant est l’apparition de taches rugueuses de couleur rouge-brun sur la plante des pieds et la paume des mains. L’éruption est généralement écailleuse au toucher, mais elle peut être lisse. Il arrive que l’éruption ressemble au symptôme d’une autre maladie, ce qui complique le diagnostic. Il arrive qu’on ne la remarque pas lorsqu’elle est à peine visible.

Autres symptômes de la syphilis secondaire :

  • mal de gorge
  • fièvre
  • ganglions lymphatiques enflés
  • maux de tête
  • perte de cheveux
  • perte de poids
  • fatigue
  • douleur musculaire
  • taches ayant l’aspect de verrues près des plis de la peau ou des organes génitaux
  • perte d’appétit
  • douleurs articulaires
  • élargissement des nodules lymphatiques (gonflement près du menton)
  • changements dans la vision

Diagnostic

Si vous avez des plaies, votre médecin pourra examiner des tissus au microscopes. La bactérie responsable de la syphilis est visible au microscope.

L’analyse de sang est une autre méthode fiable et peu coûteuse permettant à votre médecin de déterminer si vous souffrez de syphilis. L’organisme produit des anticorps, des protéines qui s’efforcent de combattre les infections. Si l’analyse de sang révèle la présence d’anticorps de la syphilis, c’est que vous avez été infecté. Cet examen est important pour les femmes enceintes, car une syphilis non détectée risque d’être transmise au fœtus et d’entraîner sa mort.

Votre médecin pourra également déterminer si vous avez la syphilis au moyen d’une analyse du liquide céphalorachidien.

Partenaires sexuels

Partenaires sexuels

Les stades primaires et secondaires de la syphilis sont extrêmement contagieux. Prévenez vos partenaires sexuels si vous avez un diagnostic de syphilis, afin qu’ils puissent subir un test de dépistage.

Traitement

La syphilis ne peut pas se soigner avec des médicaments en vente libre ou des remèdes de grand-mère. Cependant, si elle est dépistée suffisamment tôt, une simple injection de pénicilline suffira. Si vous êtes malade depuis plus longtemps, plusieurs doses seront nécessaires. Les personnes allergiques à la pénicilline peuvent prendre d’autres antibiotiques, comme la doxycycline ou la tétracycline. La pénicilline est toutefois le meilleur choix de médicament pour les femmes enceintes, car les autres antibiotiques risquent d’être nocifs pour le fœtus ou de ne pas le protéger contre la syphilis.

Les antibiotiques détruiront la bactérie responsable de la syphilis et l’empêcheront der cause d’autres dommages à votre organisme. Les antibiotiques couramment employés sont la benzylpénicilline, la doxycycline et la tétracycline. Cependant, les antibiotiques ne peuvent pas réparer les dommages déjà causés.

Si vous êtes en cours de traitement contre la syphilis, abstenez-vous de toute activité sexuelle jusqu’à la disparition complète des plaies et la fin du traitement antibiotique. Avertissez vos partenaires sexuels de votre maladie afin qu’ils recherchent aussi des soins et qu’ils ne transmettent pas la maladie à d’autres.

Complications

En l’absence de traitement, la syphilis poursuivra sa progression. 10 ou 20 années peuvent s’écouler avant l’apparition des pires conséquences. En définitive, une syphilis non traitée attaque le cerveau, les yeux, le cœur, les nerfs, les os, les articulations et le foie. Elle peut aussi entraîner la paralysie, la cécité, la démence ou la perte de sensibilité corporelle. La syphilis non traitée peut aussi provoquer des fausses couches ou la naissance de bébés souffrant de retards de développement.

Il est possible d’attraper la syphilis une seconde fois même après avoir été soigné.

Les personnes subissant un traitement de la syphilis courent un risque de souffrir de la réaction de Jarisch-Herxheimer. Une réaction peut être provoquée par la destruction de la bactérie de la syphilis. Les symptômes de la réaction de Jarisch-Herxheimer sont les suivants :

  • frissons
  • éruption cutanée
  • fièvre de plus de 40 degrés
  • maux de tête
  • douleurs musculaires
  • douleurs articulaires
  • rougeurs
  • nausée

Cette réaction est très fréquente. Normalement, ces symptômes disparaissent dans la journée. Si vous avez des incertitudes ou des inquiétudes, parlez-en à votre médecin.

VIH

VIH

Les plaies ouvertes causées par la syphilis augmentent les risques de contracter le VIH et d’autres MST. Pour cette raison, il est recommandé de subir un test de dépistage du VIH et des autres MST si vous souffrez de syphilis secondaire.

Prévention

Il est possible de prévenir la syphilis secondaire en soignant la syphilis primaire avant qu’elle ne passe au stade secondaire. Il est possible de prévenir la syphilis primaire en s’abstenant d’activités sexuelles ou en adoptant des pratiques sexuelles sans risque, en utilisant un préservatif par exemple.

Il est recommandé de subir régulièrement des tests de dépistage de la syphilis et des autres MST si vous avez une vie sexuelle active et n’êtes pas engagé dans une relation de longue durée avec une seule personne.

Les femmes enceintes doivent subir un test de dépistage de la syphilis parce que cette maladie peut causer de graves complications, voire la mort du fœtus. Un traitement rapide est indispensable pour assurer la survie et et la bonne santé du fœtus.

Si vous remarquez une plaie ou une éruption inhabituelle, en particulier à proximité des organes génitaux ou de la région anale, interrompez toute activité sexuelle et consultez un médecin. Plus le dépistage de la syphilis est précoce, plus le traitement est facile et meilleur est le pronostic. Avertissez immédiatement tous vos partenaires sexuels afin qu’ils puissent aussi être soignés. La syphilis est une maladie très contagieuse.

Pronostic

Si elle est diagnostiquée et traitée suffisamment tôt, la syphilis peut être complètement guérie. Lorsqu’elle est traitée, la syphilis secondaire disparaît le plus souvent au bout de quelques semaines à un an.

Si la syphilis secondaire n’a pas été traitée et que les symptômes ont disparu, vous souffrez probablement de la forme latente de la syphilis. Le stade latent est une période sans symptôme qui peut durer de nombreuses années. Dans certains cas, il n’y a plus jamais de symptômes.

Cependant, en l’absence de traitement, vous aurez une chance sur quatre de souffrir du stade tertiaire de la syphilis, d’après le New York State Department of Health (NYSDH). Comme il a été indiqué plus haut, cela peut causer de nombreuses complications graves, notamment des lésions neurologiques et la mort.

A lire aussi

Dislocations : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Hépatite B : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Rythme cardiaque anormal : définition, cause, symptômes, traitement

Irene