conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Trichocéphalose : définition, cause, symptômes, traitement

La trichocéphalose, également connue sous le nom de trichurose, est une infection du gros intestin causée par les parasites trichocéphales. Plus courante chez les enfants, la trichocéphalose se transmet par les matières fécales. Quiconque est en contact avec des sols contaminés ou des matières fécales peut contracter l’infection. La trichocéphalose peut survenir n’importe où, mais elle est plus courante dans les régions aux climats chauds et humides.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention) estiment qu’un milliard de personnes dans le monde sont affectées par la trichocéphalose (CDC, 2010). La trichocéphalose peut également survenir chez les animaux, y compris les chiens et les chats de compagnie.

Causes

Les humains contractent généralement la trichocéphalose par des sols ou de l’eau contaminés avec des vers trichocéphales ou leurs œufs. Généralement, le sol ou l’eau ont été contaminés par des animaux infectés ou par des matières fécales humaines.

Le nom technique de ce ver est trichocéphale. Il comporte une section épaisse qui ressemble à une  » poignée  » d’un côté et une section étroite qui ressemble à un fouet de l’autre côté.

Symptômes

La trichocéphalose peut causer divers symptômes, pouvant être légers à sévères. Certaines personnes ne présentent aucun symptôme tandis que d’autres ressentent les choses suivantes :

  • diarrhée sanglante ;
  • défécations douloureuses ou fréquentes ;
  • douleurs abdominales ;
  • nausées et vomissements ;
  • flatulences ;
  • maux de tête ;
  • perte de poids ou malnutrition ;
  • anémie ferriprive ;
  • incontinence fécale (incapacité à contrôler la défécation) ;
  • prolapsus rectal (lorsque les parois du rectum sortent du corps).

Risques

Les facteurs de risque de contracter la trichocéphalose incluent :

  • vivre sous un climat chaud et humide ;
  • être en contact avec des sols qui contiennent du fumier ;
  • être en contact ou consommer des légumes crus qui ont poussé dans du sol fertilisé au fumier ;
  • Vivre dans des zones possédant un assainissement et des pratiques d’hygiène médiocres.

Diagnostic

Pour diagnostiquer une trichocéphalose, votre médecin fera pratiquer une analyse de selles. Vous devrez donner un échantillon de selles pour analyse de laboratoire. L’analyse de selles déterminera si des vers ou des œufs sont présents dans vos intestins et dans les matières fécales.

Traitement

Les traitements les plus couramment utilisés et les plus efficaces de la trichocéphalose sont des médicaments antiparasitaires Albendazole et Mebendazole. Vous devrez prendre les médicaments pendant un à trois jours. Les effets secondaires sont minimaux.

Pronostic

La plupart des gens qui reçoivent un traitement pour la trichocéphalose se rétablissent complètement.

Les infections non traitées, sévères, chez les enfants, peuvent causer des complications rares, notamment un hippocratisme digital, un prolapsus rectal ou des infections du côlon et de l’appendice. (CFSPH- ISU)

Prévention

Pour aider à prévenir la trichocéphalose :

  • lavez-vous les mains soigneusement, surtout avant de toucher des aliments ;
  • lavez, pelez ou cuisinez les aliments complètement avant de les manger ;
  • apprenez aux enfants à ne pas manger la terre et à se laver les mains après avoir joué dehors ;
  • faites bouillir ou purifiez l’eau qui peut être contaminée ;
  • évitez le contact avec le sol contaminé par des matières fécales (humaines ou animales) ;
  • utilisez la précaution en présence de matières fécales animales et nettoyez les matières fécales lorsque c’est possible ;
  • coupez l’herbe rase dans les zones ou les chiens défèquent régulièrement ;
  • pour prévenir la propagation de la trichocéphalose, évitez de déféquer dehors.

A lire aussi

Scintigraphie osseuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Médicaments contre la fibromyalgie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Causes du rhume : définition, cause, symptômes, traitement

Irene