conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Inflammation articulaire bactérienne : définition, cause, symptômes, traitement

Une inflammation articulaire bactérienne, également appelée arthrite bactérienne ou septique, est une infection grave et douloureuse de l’articulation. Une bactérie peut infecter une articulation et entraîner une détérioration rapide du cartilage et des dommages osseux. Il peut en résulter de la douleur, un gonflement, des rougeurs et une réduction de l’amplitude de mouvement. Il est, en général, possible de se rétablir pleinement grâce à une intervention médicale précoce. Un traitement tardif peut entraîner des dommages articulaires permanents et, dans de rares cas, un choc septique.

Causes

La bactérie à l’origine de l’inflammation articulaire peut pénétrer dans votre corps par la peau, les yeux, les oreilles, la bouche, le nez et les muqueuses. Types de bactéries responsables de cette infection :

  • staphylocoque doré (Staphylococcus aureus), à l’origine d’infections staphylococciques ;
  • streptocoque, qui cause l’angine à streptocoques ;
  • streptococcus pneumoniae, qui entraîne la pneumonie ;
  • gonocoque, à l’origine de la gonorrhée ;
  • mycobacterium tuberculosis, qui cause la tuberculose ;
  • Borrelia burgdorferi, à l’origine de la maladie de Lyme.

Risques

Tout le monde, indépendamment de l’âge, peut contracter une inflammation articulaire bactérienne. Les plus jeunes et les plus âgés sont néanmoins les plus touchés. Autres facteurs de risque :

  • une précédente chirurgie articulaire ou la greffe d’un implant artificiel ;
  • la polyarthrite rhumatoïde et les traitements de cette condition ;
  • le lupus ;
  • la goutte ;
  • les injections régulières de drogues ;
  • le psoriasis ou l’eczéma ;
  • une peau fine ou des lésions cutanées ;
  • un fonctionnement immunitaire affaibli ;
  • les médicaments immunodépresseurs ;
  • une autre infection bactérienne, telle qu’une infection respiratoire ;
  • les rapports sexuels non protégés ;
  • les affections gingivales et interventions périodontiques.

Symptômes

Les symptômes d’inflammation articulaire bactérienne varient en fonction du type de la bactérie. Les symptômes généraux d’inflammation articulaire bactérienne surviennent rapidement. Il peut notamment s’agir :

  • d’une température élevée
  • de douleurs au niveau d’une articulation ;
  • d’une enflure accompagnée de rougeurs ;
  • d’une température plus élevée de la peau sur l’articulation ;
  • d’une perte d’appétit ;
  • de fatigue ;
  • d’un rythme cardiaque élevé.

Chez l’enfant, l’inflammation articulaire bactérienne se situe, la plupart du temps, au niveau des hanches et des épaules. Les adultes remarquent plus volontiers les douleurs articulaires des bras et des jambes, et notamment des genoux. Le dos, la tête et le cou peuvent également être affectés, bien que cela soit moins fréquent.

Diagnostic

Si vous craignez d’avoir contracté une inflammation articulaire bactérienne, consultez sans délai un médecin. Un diagnostic et un traitement précoces amélioreront le pronostic.

Le médecin vous examinera, étudiera vos antécédents médicaux complets et procèdera à des analyses médicales pour diagnostiquer l’inflammation articulaire bactérienne. Votre prestataire de soins pourra vous interroger sur les voyages qui vous avez pu effectuer récemment, vos activités quotidiennes et votre environnement de travail. Les analyses médicales suivantes peuvent contribuer au diagnostic :

  • des analyses de sang (pour détecter la présence de la bactérie à l’origine de l’infection) ;
  • des radiographies articulaires (pour apprécier l’ampleur des dommages articulaires et cartilagineux) ;
  • l’analyse d’un échantillon de fluide articulaire (pour déterminer le type de l’infection bactérienne).

Le prélèvement d’un échantillon de fluide dans l’articulation affectée contribuera à l’identification précise du type d’infection bactérienne à l’origine de l’inflammation. En général, le fluide articulaire est transparent et épais. Une infection bactérienne en modifie l’apparence.

Traitement

Une fois la bactérie identifiée, le médecin peut prescrire un antibiotique. Initialement, il peut être nécessaire de l’administrer par intraveineuse pour qu’il soit directement injecté dans le flux sanguin. Le traitement peut continuer par la prescription d’antibiotiques par voie orale. Deux à six semaines peuvent être nécessaires pour un traitement antibiotique, en fonction du type de l’infection bactérienne et de votre état de santé général.

Le médecin peut également drainer le fluide articulaire. Cette opération permet de réduire la pression et d’éliminer la bactérie nocive. Une arthroscopie est couramment pratiquée à cet effet. Elle implique l’emploi de tubes pour le drainage et l’aspiration du liquide. L’arthrocentèse, qui nécessite l’emploi d’une aiguille pour accéder à la région articulaire, permet également de ponctionner du liquide.

D’autres traitements requièrent la prise d’anti-inflammatoires en vente libre ou sur ordonnance destinés à faire dégonfler l’articulation et à atténuer l’inconfort. Le repos de la région concernée, le placement de l’articulation dans une position surélevée et l’application de compresses chaudes et froides peuvent également contribuer à soulager la douleur et l’inflammation. En matière d’exercice et de mouvements, conformez-vous aux instructions de votre médecin. Lorsqu’il vous est recommandé de faire des mouvements, des exercices de rotation ou d’extension de l’articulation peuvent contribuer à prévenir la raideur et l’affaiblissement, et encourager une bonne circulation sanguine propice à la guérison. Physiothérapie et autres services de rééducation sont parfois nécessaires et utiles au rétablissement.

Pronostic

Un traitement rapide de l’inflammation articulaire bactérienne est essentiel à un bon pronostic. Lorsque l’infection est traitée dans la semaine suivant l’apparition des symptômes, le rétablissement est en général complet. Si, au contraire, elle n’est pas soignée, il est possible que le fonctionnement de l’articulation en pâtisse, qu’il en résulte une dégénérescence articulaire, ou que l’infection gagne d’autres régions du corps, ce qui, à terme, peut causer un choc septique mortel.

Prévention

En cas d’infection potentielle, consultez toujours sans délai un médecin. Vous pouvez ainsi contribuer à réduire considérablement le risque de développement d’une inflammation articulaire bactérienne. En outre, les personnes courant un risque élevé de développement d’arthrite septique doivent également consulter leur médecin au sujet de la prise d’antibiotiques à titre préventif.

A lire aussi

Ablation d’une tumeur au sein (tumorectomie du sein)

Irene

Réparation de la cryptorchidie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Quand contacter un médecin de garde ?

Journal