conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Eczéma marginé de Hebra : définition, cause, symptômes, traitement

Parfois appelée Tinea cruris, cette affection est une dermatophytie des plis inguino-cruraux, c’est-à-dire une infection fongique qui se développe dans les plis de l’aine.

La peau abrite de nombreux types de champignons appelés dermatophytes, dont nous n’avons normalement pas conscience. Mais dans certaines conditions (chaleur et humidité), les champignons se propagent rapidement et se font alors remarquer en causant une démangeaison intense et une sensation de brûlure dans l’aine. Cette affection se produit le plus fréquemment chez l’homme adulte et adolescent,

L’eczéma marginé de Hebra est quelquefois appelé teigne de l’aine. Ce terme n’est pas correct, car la teigne ne joue aucun rôle dans cette infection.

Habituellement, l’eczéma marginé n’est pas grave. En le traitant dès le début, on minimise les symptômes et on empêche l’infection de se répandre.

Causes

Les champignons qui provoquent cet eczéma résident naturellement sur la peau, le plus souvent sans causer de problèmes. Cependant quand un athlète continue à porter ses vêtements trempés de sueur après un match ou une séance sportive, cette exposition prolongée à l’humidité peut permettre aux champignons de se multiplier rapidement. En cas de surcroissance des champignons (mycose) dans la région de l’aine, il se produit une infection appelée l’eczéma marginé de Hebra.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, cet eczéma n’affecte pas que les athlètes. Les personnes en surpoids sont très susceptibles à cette pathologie, car les champignons peuvent se développer dans les plis cutanés, qui sont susceptibles à la transpiration. L’eczéma marginé de Hebra peut être déclenché par une humidité prolongée et par une friction causée par les vêtements.

Il est vrai que les athlètes courent un risque accru de cette affection car ils ont tendance à transpirer abondamment et pendant longtemps. Porter des vêtements serrés peut aussi y contribuer, car cela provoque parfois de la transpiration et empêche la peau de sécher.

Symptômes

Tinea cruris atteint généralement l’aine et l’intérieur des cuisses. Cet eczéma se répand parfois jusqu’à l’abdomen et jusqu’aux fesses, mais le scrotum n’est généralement pas atteint.

Symptômes de cette affection :

  • rougeur dans la région de l’aine
  • démangeaison persistante dans la région de l’aine
  • sensation de brûlure dans la région de l’aine
  • peau qui s’écaille, pèle ou craquelle dans la région de l’aine
  • éruption cutanée qui empire avec l’exercice ou l’activité physique
  • changement de coloration de la peau

Traitement

Les soins auto-administrés agissent généralement bien sur cette affection. Il est important de garder la peau propre et sèche. Porter des vêtements lâches peut aider en réduisant la friction et l’accumulation d’humidité. Utilisez une pommade ou un vaporisateur antifongique en vente libre contenant du miconazole, du clotrimazole ou du tolnaftate.

Tinea cruris est une mycose extrêmement contagieuse. L’infection peut se répandre par contact corporel, ainsi qu’en touchant les vêtements sales d’une personne infectée.

Consulter un médecin

Consulter un médecin

Si la mycose ne s’améliore pas au bout de deux semaines de soins auto-administrés, il faudra prendre rendez-vous chez le médecin, car il est possible qu’une infection secondaire se soit développée et nécessite un traitement.

Habituellement, l’eczéma marginé de Hebra se diagnostique par une simple inspection visuelle. Quand le traitement n’agit pas sur l’infection, le médecin pourra décider de faire un prélèvement de peau en vue d’une culture ou d’un examen microscopique. Cela permettra d’exclure toute autre affection cutanée, comme le psoriasis.

Quand les médicaments en vente libre n’agissent pas sur l’eczéma marginé de Hebra, le médecin prescrit parfois un médicament plus fort. Médicaments possibles :

  • médicaments topiques, comme l’éconazole et l’oxiconazole (Oxistat)
  • antifongiques oraux comme itraconazole (Sporanox), fluconazole (Diflucan) ou terbinafine (Lamisil)

Les antifongiques oraux sont associés à des effets indésirables comme des maux d’estomac et de tête, et à des troubles de la fonction hépatique. Si vous ressentez ces effets secondaires, parlez-en à votre médecin. Avant de commencer à prendre un nouveau médicament, indiquez à votre médecin si vous prenez des suppléments ou des médicaments (sur ordonnance ou en vente libre), afin d’éviter des interactions médicamenteuses.

Effets

Effets

Selon la clinique Mayo, bien que la mycose qui provoque cet eczéma ne soit pas considérée comme dangereuse, elle peut être problématique pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Celles-ci ne sont parfois pas en mesure de combattre l’infection aussi bien que les personnes dont le système immunitaire est robuste.

Citons comme complications possibles la décoloration de la peau atteinte, les infections secondaires et les effets secondaires des médicaments administrés comme traitement.

Prévention

Cette affection est évitable. La prévention comprend le respect de bonnes pratiques hygiéniques. Avant tout, il faut garder la peau propre et sèche. Lavez-vous régulièrement avec un savon antibactérien, particulièrement dans la région de l’aine, et séchez-vous bien.

Porter des vêtements lâches peut prévenir la transpiration et l’environnement humide dans lequel prospère Tinea cruris. Il est conseillé de porter des sous-vêtements ou des shorts capables d’absorber la transpiration et de réduire la probabilité qu’une mycose se développera. Si vous portez un support athlétique, lavez-le fréquemment.

Le pied d’athlète est une infection causée par le champignon Tinea pedis. Il doit être traité dès le début, et il ne faut pas se sécher les pieds puis l’aine avec la même serviette.

A lire aussi

Escarre : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pemphigus vulgaris : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les traitements de l’arthrose par la médecine non conventionnelle

Irene