conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Masse abdominale : définition, cause, symptômes, traitement

Une masse abdominale est une excroissance anormale située dans l’abdomen. Une masse abdominale entraîne une enflure visible et peut modifier la forme de l’abdomen. Une personne ayant développé une masse abdominale constatera un gain de poids et des symptômes tels qu’un inconfort, des douleurs et des ballonnements abdominaux.

Les masses abdominales sont fréquemment décrites en fonction de leur localisation. L’abdomen est divisé en quatre sections appelées quadrants. Une masse abdominale peut se développer dans le quadrant supérieur droit, le quadrant supérieur gauche, le quadrant inférieur droit ou le quadrant inférieur gauche. L’estomac est également divisé en deux : l’épigastre et la section péri-ombilicale. La section péri-ombilicale est située sous le nombril et au dessous de celui-ci ; la section épigastrique se trouve au-dessus du nombril et sous les côtes.

Les masses abdominales sont souvent traitables. Des complications peuvent néanmoins survenir en fonction de l’origine de la masse.

Causes

Les masses abdominales peuvent être la conséquence de multiples facteurs, et notamment d’une lésion, d’un kyste, d’une tumeur, d’un cancer ou d’une maladie.

Kystes

Un kyste (masse anormale emplie de fluide ou de matière infectée) est parfois à blâmer pour une masse abdominale.

Les kystes fréquemment à l’origine de masses abdominales sont :

  • les kystes ovariens (ceux qui se forment dans les ovaires ou autour de ceux-ci) ;
  • Une cholécystite ou des calculs (masse anormale de fluide digestif) sont fréquemment à l’origine de cette condition. Des calculs obstruent le tube partant de la vésicule biliaire, ce qui conduit à une inflammation de la vésicule ;
  • Léiomyomes utérins : c’est-à-dire, des tumeurs non cancéreuses qui se développent dans votre utérus ou autour de celui-ci ;

Cancer

Les cancers fréquemment à l’origine de masses abdominales sont :

  • le cancer du côlon ;
  • le cancer du rein ;
  • le cancer du foie ;
  • le cancer de l’estomac.

Maladies

Certaines maladies peuvent également être à l’origine de masses abdominales. Il s’agit notamment :

  • de l’iléite régionale, maladie intestinale inflammatoire cause d’inflammation des muqueuses digestives.

Autres affections

Autres affections susceptibles d’être à l’origine d’une masse abdominale :

  • anévrysme de l’aorte abdominale : dilatation et/ou protrusion du gros vaisseau sanguin qui alimente en sang l’abdomen, le pelvis et les jambes ;
  • abcès pancréatique : cavité emplie de pus qui se forme dans le pancréas ;
  • diverticulite : inflammation ou infection des diverticules. Les diverticules sont des poches qui se forment fréquemment à des endroits tels que l’intestin et le colon, et qui se développent vers l’extérieur de l’organe à partir des points faibles que celui-ci ;
  • hydronéphrose : dilatation rénale due à la rétention d’urine ;
  • hépatomégalie ;
  • hypertrophie de la rate.

Symptômes

Signes de la présence d’une masse abdominale :

  • tuméfaction de la zone concernée ;
  • douleur ;
  • inconfort abdominal ;
  • nausées ;
  • vomissements ;
  • prise de poids non intentionnelle ;
  • incapacité à uriner ;
  • occlusion intestinale ;
  • sensation de satiété ;
  • de la fièvre.

Les masses abdominales peuvent être dures, molles, stables ou mobiles.

Diagnostic

Après avoir étudié vos antécédents médicaux, et notamment vos symptômes, ainsi que la date à laquelle ils sont apparus, le médecin aura une bonne idée de la localisation de la masse. Il sera ainsi en mesure de déterminer quels organes et quelles structures environnantes sont affectées par la masse abdominale. Pour vous examiner, le médecin vous demandera de vous allonger et palpera doucement les diverses zones de votre abdomen. Cet examen aide le médecin à localiser la masse ou tout organe dilaté, et à situer le site de la sensibilité.

En général, la réalisation d’images est prescrite pour déterminer la localisation et la taille de la masse. Un test d’imagerie peut également permettre de déterminer le type de la masse abdominale. Les types d’imagerie les plus courants à cette fin sont :

  • la tomodensitométrie abdominale ;
  • la radiographie abdominale ;
  • l’échographie abdominale ;

Lorsque l’imagerie n’est pas suffisante, le médecin pourra souhaiter examiner de plus près la zone concernée. Tel est notamment le cas s’agissant du système digestif. Pour examiner le système digestif, le médecin emploie un petit microscope placé dans une structure similaire à un tube. Ce tube est introduit dans votre côlon (un organe de votre tube digestif). On appelle cela une coloscopie.

Une analyse de sang (formule sanguine) peut également être prescrite pour vérifier vos niveaux hormonaux et détecter l’existence éventuelle d’une infection. Les femmes ayant développé des kystes ovariens ou utérins devront subir une scannographie spéciale : l’échographique transvaginale. À la différence de l’échographique abdominale, qui permet de voir des organes internes en introduisant une sonde dans l’abdomen, l’échographique transvaginale est pratiquée par insertion d’une sonde dans le vagin. Le médecin est ainsi en mesure d’examiner de plus près l’utérus et les ovaires.

Traitement

Selon les causes de la masse, le traitement peut être médicamenteux ou chirurgical, ou prendre la forme de soins spécialisés.

Options les plus courantes d’élimination des masses abdominales :

  • traitements médicamenteux destinés à corriger des déséquilibres hormonaux ;
  • ablation chirurgicale de la masse ;
  • des méthodes de réduction de la masse ;
  • la chimiothérapie ;
  • la radiothérapie.

Lorsque des kystes abdominaux sont volumineux et/ou sources de douleurs importantes, votre médecin peut opter pour l’ablation chirurgicale. L’ablation chirurgicale est également employée pour retirer les tumeurs. Néanmoins, lorsque l’ablation est risquée, le chirurgien peut suggérer, à la place, des méthodes de réduction de la masse.

Chimiothérapie et rayonnement peuvent également être suggérés pour réduire la masse. Une fois le volume de la masse réduit, le médecin peut décider de mettre fin à la chimiothérapie et de procéder à l’ablation chirurgicale de la masse. Cette solution est fréquemment adoptée en cas de masse cancéreuse abdominale.

Les masses causées par des changements hormonaux, telles que les léiomyomes utérins ou les kystes ovariens, peuvent être traitées au moyen de thérapies de remplacement hormonal ou de contraceptifs oraux hormonaux à dosage faible.

Complications

Les masses abdominales comprimant des organes peuvent les endommager. Lorsqu’une partie de l’organe est endommagée, il peut arriver que son ablation chirurgicale soit nécessaire. En cas de présence de multiples masses abdominales, il est possible que plusieurs formes de traitement ou de procédure chirurgicale soient nécessaires pour les éliminer. Les masses cancéreuses peuvent réapparaître après traitement.

Une femme atteinte du syndrome des ovaires poly-kystiques, elle peut développer de multiples kystes ovariens sur une base mensuelle. Il arrive que ces kystes disparaissent sans traitement ; d’autres, à l’inverse, grossissent suffisamment pour nécessiter une ablation chirurgicale.

A lire aussi

Lésion du ménisque (genou) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Caryotypage : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Troubles de la parole et de l’élocution chez les adultes : définition, cause, symptômes, traitement

Irene