conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Les marqueurs enzymatiques : définition, cause, symptômes, traitement

Les enzymes sont des protéines complexes hautement spécialisées qui facilitent les changements chimiques dans chaque partie du corps. Par exemple ils aident à dégrader les aliments de façon à ce que le corps puisse les utiliser de manière efficace, et ils aident le sang à coaguler. Ils sont présents dans tous les organes et cellules du corps – votre corps en a besoin pour fonctionner correctement.

La recherche des marqueurs enzymatiques est une analyse de sang qui examine l’activité d’enzymes spécifiques dans le corps. Certaines maladies ou pathologies qui sont transmises par les gènes peuvent faire que ces enzymes arrêtent de travailler ou sont moins efficaces.

Le fait de surveiller l’augmentation ou la baisse des taux d’enzymes peut aider à diagnostiquer un grand nombre de pathologies. Un médecin pourra demander une analyse de sang spécifiquement pour les marqueurs enzymatiques, ou des anomalies pourront être découvertes durant des analyses de sang courantes. Dans certains cas, cette analyse a besoin d’être répétée sur plusieurs jours pour mesurer les changements au fil du temps.

Enzymes marqueurs

Enzymes marqueurs

L’analyse d’isoenzyme CPK mesure la créatine phosphokinase (CPK) dans le sang. On trouve les enzymes CPK dans le cœur, le cerveau et les muscles squelettiques.

La CPK1 se trouve essentiellement dans le cerveau et les poumons. L’augmentation des taux de CPK1 peut être provoquée par :

  • cancer du cerveau ;
  • traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, hémorragie du cerveau ;
  • infarctus pulmonaire (mort d’un tissu pulmonaire) ;
  • crise d’épilepsie ;
  • thérapie électro-convulsive ;

Les taux de CPK2 augmentent suite à une crise cardiaque et peuvent être dus à :

  • chirurgie à cœur ouvert ;
  • inflammation du muscle cardiaque ;
  • traumatisme crânien ;
  • défibrillation ;
  • blessures électriques.

Des taux élevés de CPK3 peuvent également être le signe de stress ou de lésions musculaires dues à :

  • blessures par écrasement ;
  • lésions musculaires, myopathie, ou inflammation ;
  • injections intramusculaires ;
  • électromyographie (test de la fonction nerveuse et musculaire) ;
  • opération récente ;
  • crises d’épilepsie ;
  • exercices physiques intenses.

Enzymes cardiaques

Certains enzymes cardiaques passent lentement dans le sang si vous avez eu une crise cardiaque et que suite à celle-ci, votre cœur a subi des lésions. Les patients qui se présentent aux urgences avec des symptômes de crise cardiaque sont généralement testés pour la présence d’enzymes cardiaques dans le sang.

Enzymes hépatiques

Les élévations des enzymes hépatiques peuvent être dues à une inflammation ou à une lésion des cellules du foie. Généralement, l’élévation des enzymes hépatiques n’est pas due à une maladie hépatique grave ou chronique, mais peut être simplement causée par :

  • des médicaments sur ordonnance et en vente libre (statines et paracétamol) ;
  • la consommation d’alcool ;
  • l’insuffisance cardiaque ou la crise cardiaque ;
  • une maladie hépatique (tel que l’hépatite, la stéatose hépatique, le cancer, et la cirrhose) ;
  • obésité ;
  • maladie cœliaque (pathologie digestive) ;
  • virus (tels que l’infection au cytomégalovirus (CMV), la mononucléose, et le virus Epstein-Barr) ;
  • maladies inflammatoires (telles que la dermatomyosite, la pancréatite, et l’inflammation de la vésicule biliaire) ;
  • les maladies musculaires (telles que la myopathie ou la polymyosite) ;
  • hémochromatose (trop de fer dans le sang) ;
  • hypothyroïdie ;
  • maladie de Wilson (accumulation de cuivre dans le corps).

Interventions

L’analyse se fait par une prise de sang normale et est effectuée en laboratoire. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun et aucune préparation particulière n’est exigée. Informez toutefois votre médecin de tous médicaments sur ordonnance et en vente libre, et de tous compléments alimentaires que vous prenez.

Votre prestataire de santé utilisera un antiseptique local pour nettoyer une zone de votre bras, généralement le pli du coude ou le dos de la main. Une bande élastique sera ensuite entourée autour de votre biceps pour créer une pression et faciliter l’accès à une veine.

Une aiguille sera insérée dans votre veine et du sang sera prélevé puis collecté dans un petit flacon. Il y a des chances que vous sentiez la piqûre de l’aiguille. Une fois que le flacon est rempli, la bande élastique et l’aiguille seront retirées. Un pansement sera placé sur le site piqué. La prise de sang ne devrait prendre que quelques minutes et le flacon sera envoyé au laboratoire pour analyse.

Selon l’Institut national de santé (National Institutes of Health (NIH)), l’analyse des isoenzymes pour des pathologies spécifiques est fiable à environ 90 % (NIH, 2011).

Effets secondaires/Risques de l’analyse de sang

Votre bras pourra être douloureux au site de la piqûre et il est possible que vous ayez une ecchymose légère ou que vous ressentiez brièvement des élancements.

La plupart des gens n’ont aucun effet secondaire sérieux ou durable suite à une analyse de sang. Exemple de complications (rares) :

  • saignement ;
  • étourdissement ;
  • évanouissement ;
  • infection (un léger risque chaque fois que la peau est percée).

Si vous présentez l’un quelconque de ces symptômes contactez votre médecin immédiatement

Résultats

Des résultats d’analyse anormaux peuvent indiquer divers problèmes – allant de la maladie à une simple tension musculaire – étant donné que les enzymes sont présents dans chaque cellule de votre corps. Votre médecin sera en mesure de déterminer le traitement qui convient en fonction des taux exacts de marqueurs et des symptômes que vous présentez.

A lire aussi

Les habitudes alimentaires à adopter pour protéger son cœur

Claude

Le paraphimosis : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Pouls bondissant : définition, cause, symptômes, traitement

Irene