conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Delirium tremens : définition, cause, symptômes, traitement

Le delirium tremens est la forme la plus sévère de sevrage à l’alcool. Il provoque des problèmes soudains et sévères dans le cerveau et dans le système nerveux.

Environ 5 % des patients hospitalisés qui sont traités pour un sevrage de l’alcool connaissent un delirium tremens. Le delirium tremens se nomme également delirium tremens induit par le sevrage à l’alcool . Il s’agit d’une urgence médicale.

Causes

Le delirium tremens affecte uniquement les personnes ayant des antécédents alcooliques sévères. Les personnes qui boivent beaucoup peuvent développer cette pathologie si :

  • elles arrêtent subitement de boire ;
  • elles réduisent leur consommation d’alcool trop rapidement ;
  • elles ne mangent pas suffisamment tout en réduisant leur consommation d’alcool ;
  • elles subissent un traumatisme crânien ;
  • elles sont malades ou ont une infection.

Risques

Vous êtes exposé au risque de delirium tremens si :

  • vous buvez beaucoup depuis longtemps ;
  • vous avez des antécédents de sevrage à l’alcool ;
  • vous avez des antécédents de delirium tremens ;
  • vous avez d’autres problèmes de santé en plus de l’alcoolisme ;
  • vous avez une lésion cérébrale.

Toutes les personnes alcooliques de longue date sont exposées au risque de delirium tremens. Toutefois, le risque est encore plus élevé chez les personnes qui boivent au moins deux à trois litres de vin, quatre à cinq litres de bière ou un demi-litre d’alcool fort par jour pendant plusieurs mois. Le risque est également très élevé chez les personnes qui boivent pendant plus de 10 ans.

Symptômes

Les symptômes du delirium tremens interviennent généralement dans les trois jours suivant le changement dans la consommation d’alcool. Toutefois, ils peuvent prendre une semaine ou plus à apparaître. Les symptômes de delirium tremens peuvent inclure :

  • anxiété ;
  • agitation ;
  • irritabilité ;
  • confusion ;
  • excitation ;
  • peur ;
  • sautes d’humeur ;
  • délire (état d’esprit extrêmement perturbé) ;
  • sensibilité à la lumière ;
  • sensibilité aux sons ;
  • sensibilité au toucher ;
  • illusions (pensées irrationnelles à propos de choses qui ne sont pas vraies) ;
  • hallucinations (fait de voir ou d’entendre des choses qui n’existent pas) ;
  • cauchemars ;
  • fièvre ;
  • fatigue ;
  • nausées ;
  • impatience ;
  • douleurs thoraciques ;
  • douleurs à l’estomac ;
  • augmentation de la fréquence cardiaque ;
  • augmentation de la fréquence respiratoire ;
  • transpiration excessive ;
  • augmentation du réflexe de peur (réaction exagérée à un stimulus inattendu) ;
  • contractions musculaires involontaires ;
  • crises d’épilepsie ;
  • problèmes de mouvement oculaire et musculaire.

Diagnostic

Votre médecin pourra effectuer un examen physique pour voir si vous avez des symptômes de delirium tremens. Certaines analyses qui peuvent être nécessaires pour poser le diagnostic incluent :

  • un test toxicologique pour rechercher l’alcool dans le sang ;
  • des analyses de sang pour mesurer le magnésium et le phosphate ;
  • un bilan métabolique complet ;
  • un électrocardiogramme (ECG) pour vérifier la fonction cardiaque ;
  • un électro-encéphalogramme (EEG) pour enregistrer l’activité électrique du cerveau.

Il est possible que vous soyez testé pour pouvoir détecteur d’autres pathologies éventuelles liées à la consommation d’alcool, telles que :

  • hépatite alcoolique ;
  • neuropathie alcoolique (lésion nerveuse causée par la consommation d’alcool) ;
  • cardiomyopathie alcoolique (faiblesse du muscle cardiaque due à la consommation d’alcool) ;
  • syndrome de Wernicke-Korsakoff (lésion cérébrale due à un manque de vitamine B 10).

Traitement

Les traitements du delirium tremens peuvent inclure :

  • solutions intraveineuses ;
  • anticonvulsifs pour prévenir ou stopper les crises d’épilepsie ;
  • sédatifs pour calmer l’agitation et traiter l’anxiété ;
  • médicaments antipsychotiques pour prévenir les hallucinations ;
  • médicaments pour réduire la fièvre ;
  • traitement pour d’autres pathologies liées à l’alcool ;
  • réadaptation pour vous aider à arrêter de boire.

Le delirium tremens peut être mortel. Par conséquent, un traitement doit être reçu à l’hôpital. Cela peut prendre jusqu’à une semaine pour que vous vous sentiez mieux.

Complications

Les personnes atteintes de delirium tremens sont exposées à un risque accru de :

  • blessures suite à des chutes au cours d’une crise d’épilepsie ;
  • se blesser elles-mêmes ou quelqu’un d’autre en état de confusion ;
  • développer un rythme cardiaque irrégulier.

Pronostic

Le delirium tremens peut être mortel. Ceci est particulièrement vrai s’il demeure non traité. Le traitement décroît considérablement vos risques de complications et de décès.

Grâce à un traitement médical à temps, le delirium tremens présente un taux de décès très faible. Toutefois, certains symptômes du sevrage de l’alcool peuvent durer pendant plus d’une année. Il s’agit notamment :

  • sautes d’humeur ;
  • fatigue ;
  • insomnies.

Prévention

Pour prévenir le delirium tremens, ne buvez pas d’alcool.

Si vous buvez déjà beaucoup, faites-vous aider. Votre médecin pourra vous aider à arrêter de boire d’une manière qui comporte moins de danger que si vous arrêtez seul.

Si vous arrêtez soudainement de boire, vous risquez d’avoir des symptômes de delirium tremens. Dans ce cas, appelez immédiatement un médecin.

A lire aussi

c : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitement du psoriasis : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Détermination du groupe sanguin : définition, cause, symptômes, traitement

Irene