conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Lésion du ménisque (genou) : définition, cause, symptômes, traitement

Le ménisque est un morceau de cartilage qui sert de cale entre le fémur et le tibia. Chaque genou possède deux ménisques, qui sont parfois endommagés pendant des activités où cette articulation pivote ou supporte de la pression.

Selon la gravité de la blessure, les options de traitement varient des remèdes à domicile à la chirurgie ambulatoire. On peut prévenir ces blessures en se musclant les jambes et en utilisant les techniques adéquates pendant les activités ou sports de contact.

Cause

Le ménisque peut se déchirer pendant des activités au cours desquelles une torsion ou une rotation forcée provoque de la pression ou un choc direct. Pivoter ou tourner soudainement, s’accroupir bas ou soulever des poids lourds peut provoquer des lésions. Beaucoup d’athlètes courent un risque de lésion du ménisque. Les sports nécessitant de tourner et de s’arrêter soudainement, comme le rugby, le basket-ball, le football et le tennis, font courir un plus grand risque de lésion du ménisque.

Le ménisque s’affaiblit avec l’âge, et les déchirures sont plus fréquentes chez les personnes âgées de plus de 30 ans. Des mouvements comme l’accroupissement ou l’élévation répétée du genou peuvent provoquer des lésions chez une personne dont les ménisques sont faibles. Si vous souffrez d’ostéoarthrite, vous êtes plus susceptible de subir une blessure du genou ou une déchirure du ménisque. L’ostéoarthrite est une affection fréquente résultant du vieillissement et de l’usure articulaire et provoquant de la douleur et de la raideur.

Symptômes

Quand une déchirure du ménisque se produit, on entend parfois un bruit sec qui se produit dans la région du genou. Ensuite, les symptômes suivants peuvent se présenter :

  • douleur, particulièrement au toucher
  • gonflement
  • difficulté à bouger le genou ou perte de son amplitude de mouvement maximale
  • sensation de blocage ou d’accrochage du genou
  • sensation que le genou cède ou est incapable de vous soutenir

Il est aussi possible d’avoir une sensation de glissement ou d’éclatement, indiquant généralement qu’un morceau de cartilage s’est détaché et bloque l’articulation du genou.

Contactez votre médecin si ces symptômes se produisent et persistent plus de quelques jours, ou s’ils se présentent après une blessure au genou. Si votre genou se bloque, et vous êtes incapable de le plier après l’avoir étendu, appelez le médecin.

Diagnostic

Après que vous lui aurez décrit vos symptômes, le médecin examinera le genou et évaluera son amplitude de mouvement. Il examinera de près l’endroit où se trouve le ménisque sur votre articulation, et il pourra également faire une manœuvre de McMurray pour identifier une lésion du ménisque. Cette procédure consiste à plier le genou, puis à l’étendre et à le faire pivoter. Un bruit sec se fait parfois entendre pendant cette manœuvre, pouvant révéler une déchirure du ménisque.

Tests d’imagerie

Des tests d’imagerie peuvent aussi être prescrits pour confirmer une telle déchirure, notamment :

  • Radiographie du genou : Cette technique ne révélera pas une déchirure du genou, mais elle peut aider à déterminer d’autres causes de votre douleur au genou, l’ostéoarthrite par exemple.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) : Cette technologie utilise un champ magnétique pour capturer plusieurs images du genou. Elle permet aussi de prendre des photos du cartilage et des ligaments afin de déterminer la présence d’une déchirure du ménisque.
  • Échographie : L’échographie utilise des ondes sonores pour capturer des images à l’intérieur du corps qui détermineront la présence de cartilage détaché potentiellement coincé dans le genou.

Arthroscopie

Si le médecin n’arrive pas à déterminer la cause de votre douleur à l’aide de ces techniques, il pourra suggérer une intervention plus poussée : Si vous avez besoin d’une opération, il utilisera vraisembablement un arthroscope. Cette intervention nécessite la réalisation d’une petite incision près du genou et l’insertion d’un appareil à fibre optique mince et flexible appelé arthroscope. Cet appareil tubulaire est muni d’une lumière et d’une caméra de petite taille ; des instruments chirurgicaux peuvent y être introduits ou être insérés dans d’autres incisions pratiquées dans le genou. Qu’il s’agisse d’une arthroscopie exploratrice ou thérapeutique, le patient peut souvent rentrer chez lui le jour même.

Traitement

Initialement, il faut traiter la blessure par des techniques telles que le protocole R.I.C.E :

  • Reposez votre genou. Utilisez des béquilles pour éviter de mettre du poids sur l’articulation. Évitez les activités qui augmentent la douleur.
  • Mettez de la glace sur le genou pendant 30 minutes toutes les trois ou quatre heures.
  • Comprimez le genou ou enveloppez-le d’un bandage élastique pour réduire l’inflammation.
  • Surélevez le genou pour réduire le gonflement.

Vous pouvez aussi prendre de l’ibuprofène, de l’aspirine ou tout autre médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) pour réduire la douleur et le gonflement autour du genou.

Ne mettez pas tout votre poids sur le genou blessé si cela vous fait mal.

Le médecin recommande parfois une physiothérapie pour fortifier les muscles autour du genou. Cela aide à réduire la douleur et à augmenter la mobilité et la stabilité du genou.

Chirurgie

Si ces traitements ne sont pas efficaces, le médecin pourra recommander la chirurgie arthroscopique. Le chirurgien pratique une petite incision dans le genou pour y insérer des outils et une caméra afin de réparer ou recontourer le ménisque endommagé.

Il est généralement possible de rentrer chez soi le jour de l’intervention. Une récupération complète prend du temps, mais le niveau de fonctionnalité dont vous bénéficiez avant l’opération sera rapidement rétabli.

La chirurgie comporte des risques, et vous devez parler avec votre médecin pour déterminer si cette procédure peut vous être bénéfique. Pendant votre convalescence, vous devrez faire des visites régulières chez le médecin, et suivre une physiothérapie pour fortifier les muscles qui soutiennent le genou.

Pronostic

Avec un diagnostic exact, et en suivant scrupuleusement le traitement, le genou peut souvent recouvrer sa mobilité et fonctionnalité normales.

Prévention

Vous pouvez empêcher ces lésions en fortifiant régulièrement les muscles des jambes. Cela vous aidera à stabiliser l’articulation du genou pour la protéger contre les lésions. Vous pouvez aussi porter des appareils de protection pendant les activités sportives ou une genouillère pendant toute activité susceptible d’augmenter votre risque de blessure.

Adoptez toujours les positions recommandées quand vous faites de l’exercice physique ou participez à des activités qui mettent de la pression sur le genou. Il est recommandé de s’échauffer et de s’étirer avant de faire de l’exercice physique, d’utiliser des équipements adaptés comme des chaussures conçues particulièrement pour votre activité, de lacer vos souliers correctement, et d’apprendre les techniques correctes pour l’activité que vous avez choisie.

A lire aussi

Vitesse de la conduction nerveuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Mastoïdite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Perforation gastrointestinale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene