conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Vitesse de la conduction nerveuse : définition, cause, symptômes, traitement

Un test de vitesse de la conduction nerveuse (VCN) détermine la vitesse à laquelle des signaux électriques se déplacent le long d’un nerf périphérique particulier. Il est parfois appelé étude de conduction nerveuse et est utilisé pour établir le diagnostic d’une lésion ou du dysfonctionnement d’un nerf.

Objet

Les nerfs périphériques sont les nerfs situés à l’extérieur du cerveau et de la moelle épinière. Ces nerfs vous aident à contrôler vos muscles et à utiliser des sens importants. Des nerfs en bonne santé envoient des signaux électriques plus rapidement et avec plus de force que des nerfs endommagés. Pour cette raison, un test de VCN est utile pour déterminer l’existence, le type et l’étendue des dommages aux nerfs d’un patient.

Le test de VCN permet au médecin de faire la différence entre une lésion de l’axone du nerf (la fibre nerveuse) et une lésion de la gaine de myéline – la couche protectrice enveloppant le nerf. Il permet aussi de faire la différence entre un trouble nerveux et une situation dans laquelle une lésion du nerf a affecté les muscles. Il est important de faire ces distinctions pour pouvoir établir un diagnostic et pour déterminer quel traitement prescrire.

Ce test ne présente aucun risque connu.

Moment opportun

Moment opportun

Il est utile pour diagnostiquer divers troubles musculaires et neuromusculaires. Un médecin peut utiliser ce test s’il soupçonne un nerf coincé. Il peut aussi l’utiliser s’il désire rechercher la présence possible d’une maladie nerveuse.

Le test est souvent réalisé avec une électromyographie (EMG), qui enregistre les signaux électriques se déplaçant à travers les muscles.

Préparation pour un test de VCN | Préparation

Il est important que la température corporelle soit normale avant d’effectuer ce test. En effet, une température corporelle basse ralentit la conduction nerveuse. Par exemple, si le temps est très froid, votre médecin pourra vous demander de vous asseoir dans une salle chaude pendant quelques minutes avant le test.

Si vous avez un stimulateur ou un défibrillateur cardiaque, faites-le savoir à votre médecin. Les électrodes utilisées lors de ce test pourraient affecter les impulsions électroniques de votre appareil électrique.

Interventions

Des électrodes plates en forme de plaques sont placées sur la peau à certains intervalles sur le nerf faisant l’objet de l’examen. Ces électrodes produisent des impulsions électriques de faible intensité qui stimulent le nerf. Cette stimulation peut ressembler à un choc électrique, mais cela n’est pas particulièrement pénible.

Les impulsions produites par ce courant électrique sont observées sur un oscilloscope ou un écran d’ordinateur. Ce système de surveillance permet au médecin de déterminer la vitesse à laquelle les impulsions se propagent le long des nerfs.

Résultats du test

Résultats du test

Si la réponse au courant électrique est plus lente que ce qui est normal, cela signifie probablement que la gaine de myéline est endommagée. Par contre, si la réponse est réduite mais est transmise à une vitesse normale, cela signifie probablement qu’il existe une lésion de la fibre nerveuse.

Les résultats de ce test ainsi que la cause du dommage au nerf aideront à choisir un traitement approprié.

Voici quelques-unes des causes possibles de résultats anormaux pour ce test :

  • axonopathie (endommagement de cellules nerveuses)
  • blocage de la conduction (faisant obstacle aux impulsions dans le nerf)
  • démyélinisation (endommagement de la gaine de myéline)

Il existe diverses affections qui peuvent produire ces causes, notamment :

  • polynévrite alcoolique
  • plexopathie brachiale
  • neuropathie diabétique
  • diphtérie
  • dysfonctionnement du nerf fémoral
  • parésie générale
  • syndrome de Guillain-Barre

Si la cause de la lésion du nerf est connue et comprise, le traitement de cette cause devrait permettre de soulager vos symptômes. Les traitements possibles pour une lésion d’un nerf incluent la rééducation, la chirurgie et des analgésiques. Le meilleur traitement dépend de la gravité, de l’étendue et du type de lésion du nerf.

A lire aussi

Purpura thrombotique thrombocytopénique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Troubles de l’anxiété sociale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cystoscopie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene