conseils-et-astuces.fr
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Trouble mental organique : définition, cause, symptômes, traitement

Le trouble mental organique (TMO) est un terme général utilisé pour décrire des diminutions de la fonction mentale qui ne sont pas causées par un syndrome psychiatrique. Les réductions de la fonction mentale peuvent inclure :

  • troubles de la mémoire
  • troubles de compréhension du langage
  • changements de comportement
  • difficultés à réaliser certaines activités quotidiennes

Un TMO peut être causé par des pathologies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer. Neurodégénératif signifie perte progressive de la fonction neurologique Un TMO peut également être causé par un traumatisme cérébral ou être un effet secondaire de l’abus de substances.

La cause d’un TMO n’est pas toujours facile à identifier. Le médecin examinera le cerveau et tiendra compte des symptômes décrits par la personne affectée pour en déterminer la cause. La cause et la gravité d’un TMO aideront le médecin à choisir un traitement approprié.

Le pronostic à long terme du TMO dépend de sa cause. La plupart des maladies neurodégénératives sont incurables, et les TMO empirent souvent avec le temps. D’autres troubles sont temporaires, et les patients souffrant de tels troubles peuvent s’attendre à une guérison complète.

Risques

Votre risque de TMO dépend au moins en partie de votre style de vie et de vos habitudes. Le fait de travailler dans un environnement exposé aux métaux lourds peut augmenter votre risque de TMO. L’on sait que les métaux lourds tels que le plomb et le mercure peuvent endommager le système nerveux. Une exposition régulière augmente votre risque de diminution de la fonction mentale. Une consommation élevée de drogues peut également augmenter le risque de subir un TMO.

Les autres facteurs de risque du TMO peuvent inclure :

  • des troubles vasculaires
  • le diabète
  • l’alcoolisme
  • les sports caractérisés par un risque élevé de traumatisme crânien (les commotions cérébrales sont une cause fréquente de TMO)
  • le vieillissement (avec l’âge, le risque de troubles tels que la démence augmente)

Symptômes

Les symptômes du TMO varient en fonction de leur cause. Les symptômes des troubles neurodégénératifs comprennent habituellement une certaine confusion. Un TMO peut empêcher une personne d’exercer une fonction professionnelle ou d’être indépendante.

Symptômes pouvant être causés par des maladies neurodégénératives :

  • perte de mémoire (les patients peuvent ne plus reconnaître des membres de leur famille ou des amis ; ils peuvent demander continuellement où ils sont et ce qui se passe)
  • difficulté à comprendre des concepts (p. ex., au crépuscule, une personne pourrait demander où est passé le soleil et s’il reviendra)
  • anxiété (les gens qui sont en proie à de la confusion deviennent souvent angoissés parce qu’ils ne comprennent pas totalement ce qui se passe)

Autres symptômes pouvant accompagner un TMO :

  • maux de tête (en particulier en liaison avec une commotion cérébrale ou un traumatisme cérébral)
  • manque d’attention (pouvant entraîner l’incapacité de rester à l’école ou de garder un emploi)
  • perte de mémoire à court terme (amnésie temporaire possible)
  • difficulté à effectuer des tâches habituelles (comme la conduite automobile)
  • difficulté à contrôler des mouvements volontaires de muscles (ataxie)
  • perte d’inhibition (incapacité de décider quelles actions sont dangereuses ou non)
  • confusion (difficulté à comprendre où l’on se trouve ou ce qui se passe)
  • perturbations visuelles (vision de taches )

Causes

TMO est un terme général pour désigner un problème commun à de nombreuses pathologies. La cause la plus répandue des TMO est une maladie neurodégénérative. Le TMO n’est généralement pas lié à une maladie comme la démence chez les personnes qui ne sont pas âgées. Dans leur cas, le TMO est plus susceptible d’avoir été causé par un certain type de traumatisme. Maladies neurodégénératives pouvant causer un TMO :

  • maladie d’Alzheimer
  • démence
  • maladie à prion (par exemple, variante humaine de l’ESB, qui cause des trous dans les tissus cérébraux et est incurable)

Un TMO est plus susceptible de se développer après une blessure ou une infection chez les personnes âgées de moins de 60 ans. Maladies non dégénératives pouvant causer un TMO :

  • commotion cérébrale
  • traumatisme cérébral
  • méningite (infection des tissus recouvrant le cerveau)

Parties affectées de votre cerveau

Les symptômes du TMO dépendent de la partie de votre cerveau qui est affectée. L’hippocampe est la partie du cerveau qui est responsable de la mémoire. Les lésions de l’hippocampe causent une perte de mémoire. Le tronc cérébral contrôle la motricité physique. En cas de lésion du tronc cérébral, vous pouvez avoir du mal à marcher ou à vous équilibrer.

Diagnostic

Le TMO n’est pas causé par un trouble psychiatrique. De nombreux troubles psychiatriques peuvent donner l’impression de causer un TMO parce que leurs symptômes sont similaires, mais ceci peut être erroné. Troubles psychiatriques ressemblant à un TMO :

  • schizophrénie (symptômes : confusion mentale et perte d’inhibition)
  • dépression chronique (symptôme : incapacité de soutenir son attention sur quoi que ce soit)
  • psychose (symptôme : difficulté à comprendre ce qui se passe)

Les médecins utilisent des examens d’imagerie ou des tests des capacités mentales pour ne pas risquer de faire un diagnostic incorrect qui ne permettrait pas un traitement approprié. Ces tests et examens permettent de distinguer les symptômes psychiatriques de ceux du TMO. Les tests de diagnostic peuvent inclure :

  • imagerie par résonance magnétique (IRM), qui peut permettre de détecter une lésion au cerveau
  • tépographie (TEP), qui peut également être utilisée pour localiser des parties du cerveau ayant subi des lésions
  • marqueurs de liquide céphalorachidien, qui permettent d’identifier des signes d’infection comme dans le cas d’une méningite bactérienne

Traitement

Le traitement dépend de la gravité de la blessure ou du type de maladie causant le TMO. Certains troubles, comme une commotion, peuvent ne nécessiter que du repos et des médicaments. Par contre, les maladies neurodégénératives peuvent nécessiter des solutions différentes. Traitements possibles pour le TMO :

  • analgésiques – des médicaments tels que de l’indométacine sont souvent administrés pour soulager les maux de tête faisant suite à des commotions cérébrales
  • repos cérébral et corporel – pendant une période de repos cérébral , vous éviterez toutes les activités (y compris l’école, la télévision, les sports, etc.)
  • antibiotiques (pour éliminer les infections résiduelles dans le cas de pathologies telles que la méningite bactérienne)
  • chirurgie du cerveau (dans les cas graves)

Les options de traitement pour améliorer l’indépendance incluent la physiothérapie (pour aider à marcher à nouveau) et l’ergothérapie (pour aider à réapprendre les tâches quotidiennes).

Pronostic

Le pronostic à long terme d’un trouble mental organique dépend de sa cause. Les causes temporaires ont le meilleur pronostic à long terme. Un repos cérébral pendant plusieurs semaines peut conduire à une guérison totale chez les patients ayant eu des commotions cérébrales.

Les patients recevant un diagnostic de démence ou de maladie d’Alzheimer ont un pronostic à long terme défavorable. Ils auront peut-être besoin de traitements prolongés en raison du déclin permanent de leurs fonctions mentales.

A lire aussi

Tomodensitométrie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syphilis secondaire : définition, cause, symptômes, traitement : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ongles incarnés : définition, cause, symptômes, traitement

Irene